César 2016 : les nommés probables

 

 

Ce mercredi 27 janvier, les nominations pour les César 2016 seront annoncées ainsi que, probablement, leur Présidence (en 2015, c’était Dany Boon). Du coup, on ne sait pas grand-chose de ce qui va se passer cette année au théâtre du Châtelet, mais on devrait avoir une idée un peu plus précise d’ici quelques heures. Outre le César d’honneur de Michael Douglas et l’animation assurée par Florence Foresti, annoncée il y a des mois, quelques incontournables se dessinent avant même l’annonce officielle. Comme chaque année, il faudra aller voir du côté des films français qui ont brillé dans les festivals internationaux et, à la rigueur, au box office hexagonal, pour avoir une idée préconçue des nommés de cette 41ème cérémonie des César, qui aura la lourde tâche de succéder dignement à un cru 2015 sinistre, dominé de bout en bout par Timbuktu, dans une ambiance globalement glaciale…

 

mustang

Meilleur film

 

Dheepan, de Jacques Audiard
Fatima, de Philippe Faucon
Marguerite, de Xavier Giannoli
Mon Roi, de Maïwenn
Mustang, de Deniz Gamze Ergüven
Lolo, de Julie Delpy
Les Anarchistes, de Elie Wijeman
La loi du marché, de Stéphane Brizé
La tête haute, d’Emmanuelle Bercot
Trois souvenirs de ma jeunesse, d’Arnaud Desplechin
L’Hermine, de Christian Vincent
La Belle saison, de Catherine Corsini

Les votants sauront-ils résister à un nouvel appel de Jacques Audiard, ou bien considéreront-ils qu’ils l’ont suffisamment gâté ces dernières années et que Dheepan, sa palme d’or quelque peu critiquée, mérite qu’on marque le pas en termes de palmarès ? La présence du film parmi les nommés semble acquise, de même que celle de Mustang, opportunément devenu un film français à la faveur des frais de production, grâce à son beau parcours en salles et aux oscars. Marguerite devrait glaner un nombre suffisant de nominations pour se glisser dans la catégorie reine « pour faire nombre », et on a de bonnes chances de croiser aussi Maïwenn, Emmanuelle Bercot et Philippe Faucon pour Fatima, prix Louis-Delluc… Comme l’année dernière avec Timbuktu, c’est toutefois un film sans gros casting à l’affiche (Mustang ou Dheepan) qui devrait s’imposer.

 

 

catherine frot

Meilleure actrice

Catherine Frot dans Marguerite
Emmanuelle Bercot dans Mon Roi
Golshifteh Farahani dans Les Deux Amis
Adèle Exarchopoulos dans Les Anarchistes
Sylvie Testud dans Au plus près du soleil
Vimala Pons dans Je suis à vous tout de suite
Cécile de France dans La Belle Saison
Leïla Bekhti dans L’Astragale
Isabelle Huppert dans Valley of Love
Karin Viard dans 21 nuits avec Pattie
Loubna Abidar dans Much Love

 

Enfin la bonne pour Catherine Frot, qui n’a qu’un César de la meilleure actrice dans un second rôle qui commence un peu à dater ? Sa nomination est quasi-certaine, de même que celle d’Emmanuelle Bercot, auréolée de son prix cannois. Derrière, plusieurs prétendantes (dont une gagnante surprise ?) sont en embuscade mais sans grosse évidence, l’année ayant été assez pauvre en gros premiers rôles féminins bien forts, dans le ciné français…

 

 

 

la loi du marché lindon

Meilleur acteur

Vincent Lindon dans La Loi du Marché
Vincent Cassel dans Mon Roi
Vincent Lacoste dans Lolo
Fabrice Luchini dans L’Hermine
Jean-Pierre Bacri dans La vie très privée de Monsieur Sim
Mathias Schoenaerts dans Maryland
Nassim Amaouche dans Des Apaches
Jean Rochefort dans Floride
Antonythasan Jesuthasan dans Dheepan
Bruno Podalydès dans Comme un avion
François Damiens dans Les Cowboys

 

Sur les trois Vincent potentiellement nommés, je mise sur Lindon et Cassel, qui ont bien fait parler d’eux cette année ; le premier étant même un peu le favori d’office pour un César « long overdue », un peu comme DiCaprio aux oscars de l’autre côté de l’Atlantique. Luchini, Bacri et Damiens pourraient les rejoindre et jouer les trouble-fête, mais Lindon a une longueur d’avance.

 

 

LA TÊTE HAUTE de Emmanielle Bercot LES FILMS DU KIOSQUE

Meilleure actrice dans un second rôle

Catherine Deneuve dans Le Tout Nouveau Testament / La Tête Haute
Ana Girardot dans Un Homme Idéal
Kristin Scott-Thomas dans Suite Française
Audrey Lamy dans Qui c’est les plus forts ?
Agnès Jaoui dans Comme un avion / Je suis à vous tout de suite
Valeria Golino dans La vie très privée de Monsieur Sim
Zabou Breitman dans Nous trois ou rien
Noémie Lvovsky dans La Belle Saison

Aux César, une nomination pour Catherine Deneuve, ça fait toujours plaisir, d’autant qu’elle a été très convaincante cette année dans La Tête Haute, et a encore trouvé un rôle pour « détourner » son image dans Le Tout Nouveau Testament. Elle est la candidate la plus évidente d’une année 2015 qui, comme dans la catégorie « Meilleure actrice », n’a pas fait ressortir de grosse évidence.

 

 

michel fau dans marguerite

Meilleur acteur dans un second rôle

Louis Garrel dans Mon Roi
Michel Fau dans Marguerite
Benoît Magimel dans La Tête Haute
Mathieu Amalric dans Trois souvenirs de ma jeunesse
André Marcon dans Marguerite / Un Homme Idéal
Frédéric Pierrot dans Marguerite et Julien
Gérard Darmon dans Nous trois ou rien

La belle année d’André Marcon devrait être récompensée par une nomination, même si elle est incertaine. Plus évidentes sont les nominations de Louis Garrel, Michel Fau et Benoît Magimel, qui ont bien tiré leur épingle du jeu dans des films par ailleurs pas forcément favoris. Une surprise Gérard Darmon est possible, mais je vois bien les cabotinages de Michel Fau emporter l’adhésion des votants.

 

 

 

fatima

Meilleur espoir féminin – Les Révélations 2016

Mathilde Bisson dans Au plus près du soleil
Lucie Debay dans Melody
Sara Giraudeau dans Les Bêtises
Zita Hanrot dans Fatima
Stacy Martin dans Taj Mahal
Freya Mavor dans La Dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil
Baya Medhaffar dans À peine j’ouvre les yeux
Lena Paugam dans L’Ombre des femmes
Diane Rouxel dans La Tête haute
Lou Roy-Lecollinet dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Georgia Scalliet dans L’Odeur de la mandarine
Noémie Schmidt dans L’Étudiante et Monsieur Henri
Pauline Serieys dans Une famille à louer
Sarah Suco dans Discount
Lily Taieb dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Sophie Verbeeck dans À trois on y va
Camille Cottin dans Connasse, Princesse des coeurs

 

Comme chaque année, plein de petites jeunes, plein de noms pas très bankable aperçus au générique de films d’auteur vus par douze personnes. On peut toutefois imaginer, vu la presse qu’elles ont eu, que Mathilde Bisson, Diane Rouxel et Zita Hanrot devraient être du voyage, pourquoi pas accompagnées de Camille Cottin, dont la présence attirera un peu l’attention du grand public.

 

 

LA TÊTE HAUTE de Emmanielle Bercot LES FILMS DU KIOSQUE

Meilleur espoir masculin – Les Révélations 2016

Swann Arlaud dans Les Anarchistes
Jules Benchetrit dans Asphalte
Mehdi Djaadi dans Je suis à vous tout de suite
Quentin Dolmaire dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Khereddine Ennasri dans Nous trois ou rien
Aurélien Gabrielli dans Quand je ne dors pas
Kheiron dans Nous trois ou rien
Karim Leklou dans Coup de chaud
Alban Lenoir dans Un Français
Martin Loizillon dans Fever
Sâm Mirhosseini dans Ni le ciel ni la terre
Félix Moati dans À trois on y va
Finnegan Oldfield dans Les Cowboys
Harmandeep Palminder dans Bébé Tigre
Rod Paradot dans La Tête haute
Syrus Shahidi dans Une histoire de fou
Mathieu Spinosi dans Les Souvenirs

 

Ici aussi, il y aura probablement un acteur bien identifié du grand public : Kheiron, pour son projet biographique globalement bien apprécié. Félix Moati retentera peut-être sa chance, et Quentin Dolmaire, Alban Lenoir et Jules Benchetrit pourraient intéresser les critiques. Mais franchement, c’est bien Rod Paradot qui devrait repartir avec la statuette pour sa prestation hallucinée dans La Tête Haute

 

 

EDIT DU 27/01/2016

Les nommés sont finalement :

 

Meilleur film
Dheepan de Jacques Audiard
Fatima de Philippe Faucon
La Loi du marché de Stéphane Brizé
Marguerite de Xavier Giannoli
Mon roi de Maïwenn
Mustang de Deniz Gamze Ergüven
La Tête haute d’Emmanuelle Bercot
Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin

 

Meilleur réalisateur
Jacques Audiard pour Dheepan
Stéphane Brizé pour La Loi du marché
Xavier Giannoli pour Marguerite
Maïwenn pour Mon roi
Deniz Gamze Ergüven pour Mustang
Emmanuelle Bercot pour La Tête haute
Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse

 

Meilleur acteur
Jean-Pierre Bacri pour La vie très privée de Monsieur Sim
Vincent Cassel pour Mon roi
François Damiens pour Les Cowboys
Gérard Depardieu pour Valley of Love
Antonythasan Jesuthasan pour Dheepan
Vincent Lindon pour La Loi du marché
Fabrice Luchini pour L’Hermine

 

Meilleure actrice
Loubna Abidar pour Much Loved
Emmanuelle Bercot pour Mon roi
Cécile de France pour La Belle saison
Catherine Deneuve pour La Tête haute
Catherine Frot pour Marguerite
Isabelle Huppert pour Valley of Love
Soria Zeroual pour Fatima

 

Meilleur acteur dans un second rôle
Michel Fau pour Marguerite
Louis Garrel pour Mon roi
Benoît Magimel pour La Tête haute
André Marcon pour Marguerite
Vincent Rottiers pour Dheepan

 

Meilleure actrice dans un second rôle
Sara Forestier pour La Tête haute
Agnès Jaoui pour Comme un avion
Sidse Babett Knudsen pour L’Hermine
Noémie Lvovsky pour La Belle saison
Karin Viard pour 21 nuits avec Pattie

 

Meilleur espoir masculin
Swann Arlaud pour Les Anarchistes
Quentin Dolmaire pour Trois souvenirs de ma jeunesse
Félix Moati pour À trois on y va
Finnegan Oldfield pour Les Cowboys
Rod Paradot pour La Tête haute

 

Meilleur espoir féminin
Lou Roy-Lecollinet pour Trois souvenirs de ma jeunesse
Diane Rouxel pour La Tête haute
Zita Hanrot pour Fatima
Sara Giraudeau pour Les Bêtises
Camille Cottin pour Connasse, princesse des coeurs
 

Quelques surprises par rapport à mes prévisions, notamment Karin Viard rétrogradée second rôle et Deneuve promue premier rôle. Côté meilleure actrice, les César aiment bien créer la surprise avec une victoire d’outsider face au gratin du type Deneuve / Binoche / Huppert (cf. les victoires parfois surprenantes de Sylvie Testud, Isabelle Carré, Emmanuelle Devos, Dominique Blanc…) ; il faudra donc se méfier de Loubna Abidar et de Soria Zeroual, qui feraient des gagnantes rafraîchissantes pour l’Académie. Je miserai quand même sur Bercot, qui risque de voir beaucoup de prix lui échapper pour La Tête Haute, en César de la meilleure actrice « de consolation » pour sa super année. Chez les hommes, Lindon me paraît trop évident pour se laisser rattraper par la concurrence, qui est grosso modo celle attendue (sauf Depardieu, mais Valley of Love n’a pas vraiment fait de vagues, ni à Cannes ni en salles). Pour les seconds rôles, je reste sur Michel Fau côté messieurs (même si Magimel mériterait), mais je suis un peu paumé côté dames. Après des victoires un peu surprenantes et exotiques comme celles de Carmen Maura ou Kristen Stewart, pourquoi pas Sidse Babett Knudsen, que je n’avais pas vue venir. Pour les espoirs, je suis à peu près sûr de moi. Restent les catégories reines, où aucun frontrunner clair ne semble se détacher, ce qui fait que j’imagine un palmarès assez éclaté, et un « meilleur film » qui aura probablement construit sa victoire sur une bonne base de César techniques. Encore une année Audiard, donc ?

 

 

Mes pronos :
Meilleur film : Dheepan
Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin
Meilleur acteur : Vincent Lindon
Meilleure actrice : Emmanuelle Bercot
Meilleur acteur dans un second rôle : Michel Fau
Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen
Meilleur espoir masculin : Rod Paradot
Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*