Iggy Azalea – Team

 

 

 

Starisée puis ringardisée presque aussitôt sur le même autel sacrificiel que Macklemore, au nom de la réappropriation culturelle et du white privilege, Iggy Azalea doit méchamment croiser les doigts en espérant que son comeback, avorté en 2015 à la suite du flop de son duo avec Britney Spears, ne soit pas trop un four cette fois-ci. Plutôt rigolo, catchy et produit avec de faux airs de superproduction clipesque, Team n’a pas à rougir de son standing. Même si on se surprend à regretter les clips un peu plus fauchés de Work ou de Bounce, et l’enthousiasme juvénile de Fancy. Le produit final, un peu comme le Downtown de Macklemore & Ryan Lewis il y a quelques mois, n’a pas la saveur du succès précédent, mais c’est tout de même un honnête divertissement pop de 3’30.

Reste à savoir si ça marchera, surtout dans la mesure où les principaux succès de la rappeuse, jusqu’à présent, ont été des duos ou des featurings avec des chanteuses pop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*