La Pop-Pouffe d’avril

 

 

 

Parce que TOUT y est. Les costumes outranciers piqués dans les vieilles garde-robes de Beyoncé, Kim Kardashian et autres Iggy Azalea. Le refrain débile et très fier de caser du fuck fuck fuck partout comme un gamin de 11 ans en début de rébellion. L’impression visuelle que ça a coûté un peu cher à faire mais que c’est cheap quand même. La cagole entre deux âges qui joue crânement la carte « je suis une athlétique actrice porno de 21 ans » alors que son string disparaît entre ses fesses dodues et que ses trois couches de terracotta planquent à grand-peine ses 45 piges. Les danseuses qui ont l’air un peu embarrassées d’être là. Le visage maquillé à la truelle. Le regard vide à la Dalia Royce… Tout. Tout y est. Bravo Erika Jayne. On pensait vraiment que tu disparaîtrais pour toujours dans les limbes d’Internet avec ton vague tube un peu sale qui datait (déjà) de 2010 (et qui, soyons honnêtes, n’avait pas marqué grand-monde, à part quelques clubbers gays paumés entre une Happy Pulse et une Crazyvore, à qui ce genre d’aimant à slut shamers s’adresse plus ou moins ouvertement)… et te revoilà, plus chatte, plus vulgaire, plus grotesque et plus géniale que jamais. MUCH QUALITÉ MUSICALE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*