P!nk – Just Like Fire

 

 

 

 

Alors qu’en 2010, Alice au Pays des Merveilles, le film de Tim Burton, avait vu sa B.O. (de Danny Elfman, évidemment), soutenue par une compil’ pop-rock, Almost Alice, et un single d’Avril Lavigne, Alice, que globalement personne n’a acheté, six ans plus tard, Disney ne se décourage pas pour la sortie de la suite (qui n’est plus réalisée par Tim Burton mais par James Bobin – Burton restant à la production). Car mine de rien, le premier volet fait partie du cercle de moins en moins fermé des films ayant dépassé le milliard de dollars de recettes au box-office. On ressort donc l’artillerie pop avec, cette fois-ci, une chanteuse un peu moins en bout de course que la malheureuse Avril, mais toujours dans cet esprit pop-rock ado quasi-emo : Pink, dont le The Truth About Love, il y a bientôt quatre ans, a représenté le pic artistique et (un peu) commercial, avec le single Just Give Me A Reason qui lui a notamment permis de se classer à nouveau au sommet des charts mondiaux, malgré la concurrence toujours plus féroce des attention whores de la pop.

Les jérémiades acrobatiques de P!nk et sa tendance à utiliser son bonheur familial dans ses clips commencent un peu à me laisser de marbre (C’EST BON, on a pigé, tu es heureuse, tu sais faire du trapèze, tu aimes les chtites n’enfants mais tu veux pas qu’on pense que tu es devenue molle pour autant… tu radotes chérie), mais le single est d’une belle efficacité, quoique très légèrement pompier. Dommage que le clip soit moche, par moments, avec ses effets visuels cheap qui rappellent les pires décors « enchantés » de Once Upon A Time… Ce qui est inquiétant c’est que sous certains angles elle commence à ressembler à Zaz. :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*