Fergie – M.I.L.F. $

 

 


 

 

C’est un peu compliqué d’anticiper ce que sera le résultat du comeback de Fergie en solo, dix ans (oui, dix ans !) après son premier album « The Dutchess » et cinq ans après la « pause » prise par les Black Eyed Peas, à un moment où on frisait l’indigestion de voix de will.i.am triturée au vocoder. Je veux dire, cinq ans, dans la pop mainstream de 2016, c’est une éternité, et Fergie ne va pas en rajeunissant : 41 piges, ça devient compliqué de vendre du single par pelletées aux gamins de la génération Z, z’avez qu’à demander à Jennifer Lopez. Du coup, l’ex-chanteuse des Black Eyed Peas (lesquels annoncent ces jours-ci un comeback sans elle) (un autre pari risqué), mise sur les trentenaires nostalgiques et sur le second degré, en assumant à fond son statut de « vieille » de la pop, avec ce très transparent acronyme en guise de « lead single ». Ce ne sera donc pas un monument de subtilité, mais la présence de Kim Kardashian, d’autres « MILF » célèbres (Chrissy Teigen, Ciara, Alessandra Ambrosio, etc.) et de dinderies superficielles pleinement conscientes d’elles-mêmes devraient assurer la rentabilité RP du projet à court terme. Pour la suite, et quand on voit à quelle vitesse le public d’aujourd’hui a décidé de ringardiser les stars d’il y a à peine deux ans qu’étaient Iggy Azalea, Macklemore, Meghan Trainor ou même Pharrell, on ne peut pas faire grand-chose d’autre que croiser les doigts, et benoitement oublier le flop mouillé qu’a fait le dernier single « comeback » de Fergie, L.A. Love (La La), il y a moins de deux ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*