Archives par mot-clé : David Oyelowo

Golden Globes 2016 – Les nominations séries

 

Empire saison 2

 

Ayé, elles sont tombées : les nominations pour les Golden Globes ont été annoncées ce jeudi 10 décembre, générant déjà leur lot de commentaires habituels sur les surprises et les snobés de l’année. Avec, pour 2015, un certain renouveau du côté des catégories séries, on constate même de sacrés absents parmi les habitués, témoignant soit d’un changement d’époque (adieu Homeland, Modern Family, House of Cards, bienvenue Outlander, Casual, Mozart in the Jungle et autres produits étranges et peu formatés), soit de la propension des Golden Globes à s’émanciper des Emmy Awards en nommant (voire en récompensant) des trucs qui n’auront vraisemblablement jamais leur chance ailleurs (cf. Jane The Virgin, Brooklyn Nine-Nine, Girls, assez vite récompensées ici, assez vite oubliées aux Emmys). Le point sur les chouchous de la presse étrangère à Hollywood cette année : Continuer la lecture de Golden Globes 2016 – Les nominations séries

Vanity Fair Hollywood Issue 2015

Vanity-Fair-Hollywood-Cover-2015-Feb-600x250

Dans un crû 2015 marqué par la polémique des oscars les plus « blancs » de ces dernières années (snobage global de Selma à part dans la catégorie-reine du meilleur film, aucun acteur noir ou latino nommé…), le Hollywood Issue de Vanity Fair tente de se rattraper en invitant David Oyelowo à se glisser dans le line-up. Cela fait peu par rapport au très beau shooting de 2014, mais ça fait toujours plaisir. Et comme toujours, tout le monde s’aime pour l’objectif et pour Annie Leibovitz.

Continuer la lecture de Vanity Fair Hollywood Issue 2015

Le Majordome, les droits civiques, et Oprah

forest-whitaker-in-the-butler-movie

 

C’est probablement présomptueux de ma part, quoique je ne m’identifie pas à l’ensemble de la communauté gay, mais j’ai tendance à voir un parallèle entre le goût actuel du cinéma grand public pour la lutte historique pour les droits civiques de la communauté afro-américaine et les heures sombres de l’Apartheid (Invictus, The Help, Hairspray, Django Unchained, Lincoln) et la lutte, bien actuelle et avancée à des stades divers selon les pays, pour l’égalité des droits entre gays et hétéros. Comme si se projeter dans les luttes contre les injustices passées (et pourtant pas si effacées que cela à ce jour), faisait écho et donnait un peu plus de courage pour faire face à celles d’aujourd’hui. Droits des gays, droits des femmes, droits des roms… Ils sont encore nombreux, les combats à terminer (mais se termineront-ils un jour ?) pour qu’une catégorie de la population ne soit pas considérée comme moins humaine, moins digne qu’une autre. Blanche ou pas, nationale ou pas.

Continuer la lecture de Le Majordome, les droits civiques, et Oprah