Archives par mot-clé : Famille

Juste la fin du monde

juste-la-fin-du-monde

C’est toujours une expérience intéressante de voir un film de Xavier Dolan. Jamais vraiment du temps perdu, même quand c’est un peu raté ou, comme c’est le cas de Juste la fin du monde à mon sens, décevant parce que surévalué. Grand Prix à Cannes en mai dernier, le film a emballé la critique et bon nombre de ses spectateurs en première semaine, au point qu’on s’attend, en entrant dans la salle, à découvrir un chef d’œuvre qui va changer notre vie, une œuvre qui réussit une synthèse parfaite des envolées esthétiques et philosophiques des précédents efforts du prodige canadien, tout en évacuant les défauts un peu anecdotiques qu’on leur reprochait parfois : grandiloquence, manque d’humour, se prend furieusement au sérieux, ressasse les mêmes thèmes depuis le premier film… Alors qu’on ne songerait jamais à reprocher à Alfred Hitchcock son exploration constante des troubles de l’âme humaine et des quêtes de vérité, ou à Woody Allen ses personnages centraux souvent bourgeois et tout le temps en plein doute existentiel. Mais chez Dolan, c’est forcément pas assez subtil, pas assez mainstream, pas assez intello, pachydermique… Bref, il ne peut jamais gagner. Mais alors là, j’ai un peu de mal à comprendre comment tout le monde se prosterne si facilement.

Continuer la lecture de Juste la fin du monde

Ricki and the Flash

 

ricki and the flash scene

 

Sept ans après Rachel Getting Married, qui aurait pu valoir un oscar à Anne Hathaway s’il n’y avait pas eue en face d’elle cette année-là la long overdue Kate Winslet dans The Reader, Jonathan Demme, le réalisateur culte du Silence des Agneaux et de Philadelphia, revient avec Ricki and the Flash, un autre film tournant autour d’une héroïne marginalisée par son environnement familial. Mais là où Anne Hathaway campait une vibrante Kym à peine sortie de désintox, Meryl Streep est plutôt une marginale qui ne semble, a priori, pas regretter ses choix. C’est, malgré tout, autour des figures imposées d’un même type d’événement, un mariage, que leur confrontation avec leurs proches va leur donner l’occasion de faire la paix avec elle-mêmes.

Continuer la lecture de Ricki and the Flash

Le confident

 

le-confident-helene-gremillon

 

Bon, j’avoue, sur ce coup, je suis victime de l’influence de la bloguerie, puisque je n’ai découvert l’existence de ce livre (et d’Hélène Grémillon, la femme de Julien Clerc) qu’au détour d’un billet de Violette. J’ai été un peu piqué de curiosité et je me suis donc laissé accompagner pendant quelques trajets de métro par ce récit à trous et à narrateurs complémentaires.

Continuer la lecture de Le confident

Amy Winehouse, star par accident

 

amy-winehouse-grammy-win

 

J’étais, comme beaucoup de bobos de merde, curieux de découvrir le documentaire sur Amy Winehouse, dosage parfait de hype cannoise, de plébiscite critique et de curiosité malsaine pour une chanteuse morte qui combinait à merveille la respectabilité musicale des artistes adulés par Pitchfork et les frasques paparazzées d’une Lindsay Lohan. Amy Winehouse, un peu comme Whitney Houston, traînait une telle image d’épave toxicomane, qu’elle peinait à cacher lors de ses apparitions publiques, qu’elle était devenue une source de rigolade, et qu’on a tous été un peu mal à l’aise quand elle est vraiment morte de ses addictions, et que les nombreux sketches et vannes à son sujet ont pris un tour plus amer. Et c’est cela, semble-t-il, que le réalisateur Asif Kapadia a voulu explorer et, si possible, un peu corriger avec son documentaire Amy. Déjà auteur  d’un doc sur Ayrton Senna, sa manière d’aborder son sujet en tant que personne ordinaire poussée vers une vie extraordinaire a plu au label de la chanteuse, qui a probablement eu envie de réhabiliter l’artiste qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, était loin d’être ingérable quand elle était en état de travailler. En témoignent des séquences en studio et un duo avec Tony Bennett qui prouvent que, même lorsqu’elle n’était pas tout à fait clean, elle était sincèrement dévouée à son art, et très professionnelle.

Continuer la lecture de Amy Winehouse, star par accident