Archives par mot-clé : Halsey

The Chainsmokers feat. Halsey – Closer

 

 

 

En se maintenant pour la dixième semaine consécutive en tête des charts US (soit autant que le One Dance de Drake), Closer, le numéro 1 un peu chelou de The Chainsmokers featuring Halsey, devient donc, sans conteste, l’un des plus gros hits de l’année 2016. Un hit d’autant plus étonnant que peu de choses prédisposaient le groupe et la chanteuse à décrocher un numéro 1 aussi vite, avec un titre aussi étrange et a priori peu bankable : pas très club, pas très rock, pas très hip-hop, bref pas vraiment dans les clous de ce qui fait un hit à l’heure des Major Lazer et autres DJ Snake au sommet des charts. Mais la pop mainstream a ceci de délicieux qu’elle est imprévisible, et qu’elle élit parfois un morceau bizarre, pas complètement formaté, d’un artiste pas tout à fait adoubé par une clique de cadors (pas de Max Martin, de Kanye West, de Ryan Tedder ou de Diplo derrière les titres de The Chainsmokers), à l’enviable position de numéro 1. Pas vraiment mon titre préféré de l’année, mais c’est cool de voir de nouvelles « royautés » émerger dans la sphère pop.

Halsey – Castle

 


 

 

Rien de très bon ne s’annonce, a priori, pour la sortie de The Huntsman: Winter’s War, sorte de suite / prequel mal vendu de Snow White and The Huntsman, un film de 2012 plutôt oubliable et essentiellement connu pour avoir été le théâtre de l’aventure extraconjugale du réalisateur Rupert Sanders (attendu en 2017 avec Ghost In The Shell) avec Kristen Stewart, scellant le divorce de l’un et la rupture très médiatisée de l’autre avec Robert Pattinson. Ce fiasco RP aurait pu décourager les producteurs de l’idée de faire une suite / saga dont seraient nécessairement exclus Sanders et Stewart (changer de réalisateur, passe encore, mais virer Blanche-Neige, c’était déjà un pari plus délicat), mais que veux-tu, le box-office du premier film a plus que doublé son budget initial : malgré l’absence d’intérêt du personnage du Chasseur et le charisme tout relatif de Chris Hemsworth, ils n’ont pas pu résister à l’appel de la franchise ciné. On relance donc le héros dans une quête noble et magique, on lui remet dans les pattes le personnage de Charlize Theron (pourtant mort à la fin du premier film), et on muscle un peu le casting : Jessica Chastain, Emily Blunt, Nick Frost, Sam Claflin… N’empêche que ça fait toujours pas trop rêver, cette histoire. Et c’est pas ce single complètement boring de Halsey qui va me convaincre de perdre deux nouvelles heures de ma vie avec ce sous-produit moyennement sexy.

La Pop-Pouffe de février

 

 

 

Halsey fait partie de ces artistes dont on voit le nom passer dans la presse musicale et sur les blogs pop (genre Grimes, CHVRCHES, Elliphant) sans trop savoir à quoi ils renvoient, si on n’a pas la curiosité de se pencher sur leurs comptes YouTube ou Soundcloud. Un peu comme Lorde avant le raz-de-marée Royals : on sait que les « prescripteurs » et « influenceurs » musicaux adorent, il y a tout un vernis de respectabilité musicale qu’on accorde vachement moins à une dinde qui a signé chez RCA et qui se compromet dans toutes les émissions de variétés mainstream pour se faire remarquer. C’est mignon mais ça me soûle un peu, en fait, ces trucs qu’il « faut » aimer pour être un amateur de pop respectable, qui a bon goût, qui ne s’est pas planté et a su détecter avec trois mois d’avance la Une d’un numéro des Inrocks ou de Tsugi.

Continuer la lecture de La Pop-Pouffe de février