Archives par mot-clé : Léa Seydoux

Juste la fin du monde

juste-la-fin-du-monde

C’est toujours une expérience intéressante de voir un film de Xavier Dolan. Jamais vraiment du temps perdu, même quand c’est un peu raté ou, comme c’est le cas de Juste la fin du monde à mon sens, décevant parce que surévalué. Grand Prix à Cannes en mai dernier, le film a emballé la critique et bon nombre de ses spectateurs en première semaine, au point qu’on s’attend, en entrant dans la salle, à découvrir un chef d’œuvre qui va changer notre vie, une œuvre qui réussit une synthèse parfaite des envolées esthétiques et philosophiques des précédents efforts du prodige canadien, tout en évacuant les défauts un peu anecdotiques qu’on leur reprochait parfois : grandiloquence, manque d’humour, se prend furieusement au sérieux, ressasse les mêmes thèmes depuis le premier film… Alors qu’on ne songerait jamais à reprocher à Alfred Hitchcock son exploration constante des troubles de l’âme humaine et des quêtes de vérité, ou à Woody Allen ses personnages centraux souvent bourgeois et tout le temps en plein doute existentiel. Mais chez Dolan, c’est forcément pas assez subtil, pas assez mainstream, pas assez intello, pachydermique… Bref, il ne peut jamais gagner. Mais alors là, j’ai un peu de mal à comprendre comment tout le monde se prosterne si facilement.

Continuer la lecture de Juste la fin du monde

007 SPECTRE

 

spectre-daniel-craig

 

Sans surprise, et après une première journée à 900 000 entrées (probablement un peu aidé par ce mercredi 11 novembre férié), SPECTRE, le nouveau James Bond, a réussi le meilleur démarrage de l’année 2015 en France avec 2,2 millions de spectateurs en première semaine. Sans les attentats du vendredi 13 novembre, la fermeture des cinémas le samedi 14 et la fréquentation un peu morose des jours suivants, on peut imaginer que le film aurait flirté avec les 3 millions d’entrées. Ce qu’il finira par faire, de toute façon. C’est aussi le meilleur démarrage en France pour un film de James Bond. Le précédent volet, Skyfall, avait rassemblé en première semaine 1,8 million de spectateurs en octobre 2012.

Continuer la lecture de 007 SPECTRE

The Lobster

 

the lobster colin farrell john c reilly

 

Très perturbant, le prix du jury du Festival de Cannes 2015 avait, dès l’annonce de sa sélection, intrigué la Croisette, la critique et les losers comme moi qui suivent tout ça depuis le reste de la France sur le web, grâce notamment à son pitch presque digne d’un blockbuster SF:

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

Continuer la lecture de The Lobster

Journal d’une femme de chambre

 

 

Cinquante ans après l’adaptation « infidèle » de Luis Buñuel, Le Journal d’une femme de chambre connaît une nouvelle adaptation ciné. Et la presse de s’enthousiasmer pour une oeuvre « atypique », le « meilleur film depuis le début de l’année », une « histoire vénéneuse ». Alors moi, comme un con, je me laisse tenter. C’était oublier que peu de choses disent « classicisme » et « film français bien chiant » mieux que ces deux mots : Benoît Jacquot.

Continuer la lecture de Journal d’une femme de chambre