Archives par mot-clé : Leonardo DiCaprio

The Revenant

 

the revenant leo dicaprio

 

C’est forcément l’une des sorties que surveillaient les cinéphiles plus ou moins avertis ces dernières semaines : The Revenant, le nouveau Alejandro González Iñárritu, qui promettait l’oscar du meilleur acteur à Leonardo DiCaprio et qui semblait surfer sur une vague de popularité lors des Golden Globes, BAFTA, SAG Awards, etc. qui laissait espérer un triomphe aux oscars dimanche soir. Au final, le bilan aura été assez équilibré entre les divers films en compétition, et donc plus modeste que prévu pour The Revenant : Meilleur acteur et Meilleur réalisateur, mais les prix techniques sont globalement allés à Mad Max, et l’oscar du Meilleur film à Spotlight, un ancien favori qui semblait avoir perdu de son avance avec le temps, mais qui s’est finalement rattrapé au finish, avec l’étonnant bilan de seulement deux oscars dont celui du meilleur film. Il n’empêche que le nouveau film d’Alejandro González Iñárritu aura marqué l’année ciné, et qu’il restera dans les annales pour ces deux fameux oscars : le premier, pour Leonardo DiCaprio, le deuxième de suite, pour son réalisateur. Mais est-ce que c’est si bien que ça ?

 

Continuer la lecture de The Revenant

Oscars 2016 : nominations attendues, palmarès incertain

 

i told you so

 

Les nominations pour les oscars 2016 ont été annoncées aujourd’hui, dans la foulée d’une cérémonie des Golden Globes légèrement surprenante, dimanche dernier. Dans une année présentée comme indécise, dépourvue de favori s’imposant d’emblée, on pensait que l’association de la presse étrangère hollywoodienne répartirait équitablement ses trophées et miserait sur le drame journalistique Spotlight. Faisant la course en tête en nombre de nominations, le film de Tom McCarthy est pourtant reparti bredouille, tout comme Carol et The Big Short, autres dramas de prestige qui briguaient les récompenses et semblaient, il y a encore quelques semaines, faire la course en tête. Les oscars vont-ils réparer cette apparente hécatombe ou, chose rarissime, dérouler le tapis rouge au même réalisateur, Alejandro Iñárritu, deux années de suite (seuls Joseph Mankiewicz et John Ford l’ont fait avant lui, et c’était il y a plus de soixante ans) ? Les survivants des principales catégories, après tous ces rebondissements, sont donc :

Continuer la lecture de Oscars 2016 : nominations attendues, palmarès incertain

La teuf de Wall Street

wolf of wall street pool party

 

Oui, moi aussi j’ai été un peu gêné aux entournures par Le Loup de Wall Street, film estampillé « comédie » faute de mieux, et probablement assez drôle, effectivement, par ses outrances et ses effets de répétition, sur ses gargantuesques trois heures. Le film a été longtemps annoncé et teasé, notamment à la seconde où l’on a su que Jean Dujardin, après son oscar, y verrait l’un des premiers égotrips holywoodiens que lui permettait son nouveau statut de grand acteur devant l’éternité. Bon, le rôle est assez anecdotique (quoique constituant un charmant clin d’œil à l’accent français à couper au couteau qui amusa tant les animateurs de talk-shows US il y a deux ans), mais rien que d’avoir tourné avec une légende vivante comme Martin Scorsese, c’est le kif, non ? Mais je ne savais pas, pour autant, quoi attendre du résultat (je ne suis pas un aficionado de Martin Scorsese, dont les thématiques très viriles autour de l’histoire américaine me laissent un peu de marbre).

 

Continuer la lecture de La teuf de Wall Street

Les Oscars 2014

Jennifer Lawrence

Déjà ? Ah oui. C’est qu’à force de ne pas avoir vu le printemps, j’ai fini par me croire en automne. Trépignant d’impatience à l’approche des nominations des Emmy Awards (qui sont pourtant dans un mois), je me prends donc à rêver de ce que seront les grosses cérémonies de l’hiver prochain. Golden Globes, BAFTA, Oscars, les bookmakers ont d’ores et déjà, dès le mois de juin, de premiers favoris qui émergent parmi les films en post-production et/ou à la sortie programmée entre octobre et décembre aux Etats-Unis. Pour ma part, je n’en ai bien évidemment vu aucun, hein (je ne suis invité ni à Cannes ni à Sundance) (la vie est bien cruelle), et je m’abstiendrai donc de m’aventurer sur le terrain du pronostic du meilleur film aux Oscars 2014. Tout, ou presque, peut arriver, et pour un « buzz » qui gonfle tranquillement jusqu’à l’apothéose (Argo, The Hurt Locker), combien de favoris coiffés au poteau sur la dernière ligne droite (Avatar, Moulin Rouge!, Brokeback Mountain, Babel) ou de favoris des critiques qui, après leur sortie en salle et un box-office médiocre, déçoivent, s’essoufflent peu à peu, au point de ne même pas faire le cut à la fin (Cloud Atlas)… Par contre, concernant les futurs meilleur acteur et meilleure actrice, il est bien plus simple, même avec plusieurs mois d’anticipation, de voir venir les premiers concurrents sérieux.

 

Continuer la lecture de Les Oscars 2014