Archives par mot-clé : Londres

Nero – Into The Night

 

 

Ambiance électro à la Avicii et visuelle à la 80s pour le nouveau clip du trio Nero (Daniel Stephens, Joe Ray, et le troisième membre, non officiel, du groupe, Alana Watson, qui pose sa voix sur la plupart de leurs morceaux), sorti il y a deux jours. Une histoire d’amour cyberpunk dans un univers futuriste forcément urbain, froid et dangereux, dans un style inspiré de l’animation japonaise. Le joli moment de dance triste de la semaine.

Adele – When We Were Young (Live at The Church Studios)

 

 

 

La bande-son mainstream de l’hiver 2015-2016 sera, comme il y a cinq ans, marquée par la mélancolie classe d’Adele. Mais là où ses précédents opus, toujours dans une veine un peu triste et contemplative, contenaient toujours des titres un peu plus pop, et surtout un peu plus up tempo, plus radio friendly, 2015 semble plutôt se présenter, niveau premiers singles, sous des auspices de douce déprime. Un moyen de contraster avec son actuel bonheur personnel ? En tout cas, avec ce qu’elle donne à apercevoir de la playlist de 25, le comeback le plus attendu de cette fin d’année (qui sort ce jour), on a l’impression qu’elle va essentiellement nous servir des variations sur Someone Like You, genre piano voix rythme lent et larme à l’œil, ambiance on s’est aimés on ne s’aime plus parce que tu es mort ou que nous avons changé, mais bon je vais éviter de chialeeeeeeeeeer et merde j’y arrive pas. Ça va pas être foufou cet hiver.

Sigala – Easy Love

 

 

 

Bon, moi la première fois que j’ai vu passer le titre de ce single (le premier du musicien Bruce Fielder qui officie sous le nom de Sigala), je me suis dit, oh super quelqu’un a tenté de rafraîchir et de remettre en radio le seul tube de cette artiste qu’on s’est tous empressés d’oublier après l’an 2000, comme si le plébiscite délirant que nous avions offert à sa bouillie disco-dance nous avait soudainement fait un peu honte. Mais en fait pas du tout, le Easy Love de 2015 est un gros sample du ABC des Jackson Five, avec un clip plein d’enfants qui dansent comme ces mini-surdoués un peu flippants qu’on voit dans les pubs pour des baskets ou de la lessive. La preuve que le génie des pontes de la Motown continue d’influencer, voire de fonctionner en l’état sur notre génération. Il en ressort un tube un peu improbable, numéro 1 en Angleterre en septembre, qui se fraye peu à peu son chemin dans les charts européens. Un faux air de Happy pour alléger cette fin d’année 2015 ?

The Corrs – Breathless (Radio 2 Live in Hyde Park 2015)

 

 

 

Après presque dix ans de séparation et des projets solo qui, globalement, n’ont jamais décollé (et des projets familiaux aussi, mais bon, est-ce que les pauses bébés, ça compte vraiment comme motif de séparation de groupe ?), les Corrs préparent un retour en groupe dans les prochains mois. Annoncé il y a quelques semaines par Andrea, leur présence au Live in Hyde Park de BBC 2 ce week-end était donc un petit événement, notamment pour le public anglais, qui a classé la plupart de leurs albums en tête des charts entre 1995 et 2005. Si de notre côté de la Manche, les bluettes gentilles des frères et soeurs Corr sont plutôt à ranger dans la catégorie des trucs pop cheesy-ringards façon Ace of Base, je dois avouer que j’ai toujours eu une affection particulière pour leurs ballades folk-rock, même quand elles surexploitaient un peu le filon « folklore irlandais limite celtique ».

Continuer la lecture de The Corrs – Breathless (Radio 2 Live in Hyde Park 2015)