Archives par mot-clé : Malédiction technologique

Geek in progress

Je fais rarement dans le geek, ici, et pour cause: je suis une quiche en informatique, je ne le répéterai jamais assez (c’est pas comme si ça allait être au cœur de mon boulot, hein… ah si??). Ma spécialité, c’est plutôt la télé (ce soir, finale de Inca Express, d’ailleurs, à bas les sœurs blondasses!), les peopleries, le tour de cuisse de Mariah Carey et autres sujets intellectuellement stimulants. Mais ce soir, que découvre-je (probablement des mois après tout le monde)??

Windows Vista (pour une fois, nommons les choses et les marques par leurs vrais noms) va bientôt être obsolète… P*tain, mais ça fait à peine un an que j’essaie de m’y habituer, bordel!! Ainsi donc, Bill Gates, le mec qui a un peu d’argent de poche de côté, a annoncé que Windows Seven, le successeur de Windows Vista prévu au départ pour 2010, sera prêt en cours d’année prochaine. Super. Ils vont, bien évidemment, nous balancer de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux visuels (menu circulaire remplaçant la barre de tâche, apparemment), et très probablement de nouvelles versions de Word, de Powerpoint et de tout Office, dont les documents ne seront pas lisibles sur les autres ordinateurs sans conversion… Bref, que du bonheur en perspective. Bon, en même temps, comme il y a plein de gens qui disent que Vista, c’est pas pourri mais bon, ça casse pas trois pattes à un canard non plus, Microsoft fait un peu patienter tout le monde avec cette annonce. Genre « Vous inquiétez pas, notre système nazebrock qui pompe sur Apple et que vous pouvez pas blairer, c’est bientôt fini! ». Bah ouais, mais en informatique, je suis un conservateur, moi: faut pas m’habituer à une mauvaise came pour me lâcher, sans repères, deux ans après!

Parallèlement, pour les réac’ comme moi, Windows XP restera disponible jusqu’en 2010 sur les ordinateurs pas chers pour pauvres. Je me demande si je vais pas me mettre à la pauvreté, moi…

Veuillez patienter, un conseiller va prendre votre appel…

Rhaaaaaaaaaaaa, Hotlines payantes de meeeeeeeeeerde!! Bon, je suis un peu calmé depuis tout à l’heure, mais quand même, je commence à en avoir ras-le-bol de mes après-midis hotline avec Citron et NotrePays Telecom! Encore un problème d’Internet, me direz-vous? Bah non, même pas, maintenant c’est les chaînes de la télé. (Oui, oui, je suis un enfant pourri gâté, j’ai les chaînes du satellite chez moi, en plus d’Internet, de la bagnole et de tout le reste, je m’autoflagelle, maintenant foutez-moi la paix).
Et mon souci majeur n’est pas le problème lui-même, mais plutôt: 1) son caractère grotesque et 2) la rapidité des conseillers de hotline à se refiler la patate chaude… Je résume: comme je suis un gros communautariste de base, je suis abonné depuis deux ans (sur mes deniers, hein, par sur ceux de mes parents), à une chaîne pourtant très mauvaise dans sa formule actuelle mais qui présente au moins l’avantage de proposer du porn… euh, les émissions de Frédéric Mitterrand: PinkTV. Bon, l’histoire de Pink, vous la connaissez peut-être: lancement en grandes pompes (et ce n’est qu’une expression, bande de pervers!) en 2004 avec des actionnaires prestigieux de la télé hertzienne, programmation plutôt sympa avec des animateurs comme Claire Chazal, Marc-O Fogiel et quelques autres pour jouer les « pigistes de luxe », films pornos -mais pas seulement, films de genre, aussi- invisibles ailleurs… Bref, ça démarrait sous de bons auspices, cette histoire. Et puis finalement non, pas assez d’abonnés, certains programmes qui auraient mieux fait d’être en clair pour donner de la visibilité à la chaîne, un tarif un peu prohibitif de 9 euros par mois… Au début de cette année, PinkTV est dans la dèche absolue, il lui faut un million d’euros pour survivre, et pendant plusieurs mois, le téléspectateur n’a plus droit qu’à des rediffs, l’équipe ayant été réduite au minimum. Et moi? Moi con, moi vouloir soutenir la chaîne gay jusqu’au bout, moi vouloir de toute façon garder les pornos (bah ouais, les filles, vos amis homos sont quand même des garçons!). Mais quand même, à 9 euros par mois, moi espérer que la chaîne va se rétablir et pas se barrer avec le fric des abonnés.

Et depuis la rentrée, surprise: comme l’écrivait très élégamment Têtu, « Pink TV n’est pas morte, elle bande encore ». Donc la chaîne est revenue avec une partie de la programmation en clair et une partie en crypté. En tant qu’ancien abonné, je suis abonné à la nouvelle formule automatiquement, sauf que… J’ai un bug dans ma machine, et je me retrouve désormais abonné à des chaînes que je n’ai jamais demandé, mais plus à Pink TV! Et mes nouvelles options ne sont guère plus poétiques que les pornos gays: XXL, Playboy TV, etc. Mais moi, allez savoir pourquoi, voir des nanas se faire défoncer par tous les bouts par des mecs moches, ça me met plus mal à l’aise qu’autre chose. Au moins, dans le porno gay, les mecs sont beaux! (D’ailleurs, qu’on ne vienne pas me dire que le porno hétéro excite des femmes hétérosexuelles, z’avez vu la tronche des acteurs – en plus du glauque des scènes??).

Evidemment, face à ce bug fort fâcheux, j’ai eu la première réaction la plus logique: appeler CanulSat. Mais ils m’ont renvoyé vers Tépé-Hesse, mon ancien fournisseur. Lequel m’a re-renvoyé vers CanulSat en me disant que c’était leur faute, avant que je ne me fasse bazarder chez mes potes de Citron, qui me fournit CanulSat via sa ZestBox… Vous suivez toujours? Ces gentils garçons de chez Citron m’ont baladé, comme d’hab’, m’ont calmé, m’ont renvoyé vers un numéro de service commercial qui était hors service (ce qui fait que je les rappelais à chaque fois, pour à chaque fois ré-expliquer à un nouveau conseiller à l’accent sénégalais prononcé que j’avais XXL et plus Pink TV)… En tout, près d’une heure de hotline à 34 centimes d’euro la minute, pour m’entendre dire finalement que ce n’est qu’une conséquence décalée de ma migration de Tépé-Hesse vers CanulSat, que je n’ai qu’à attendre une semaine ou deux avant que les choses ne se remettent en place, et que pour le désagrément occasionné, ils me laisseront bénéficier des XXL, Playboy TV, etc. pendant 6 mois sans frais supplémentaires…

C’est bien, Micheline de la Hotline, t’as tout compris: un bon geste commercial pour un abonné Pink TV, c’est bien sûr un abonnement à XXL!

Puisque je vous dis que je suis maudit!

Cinquième fois en une demi-heure que « Mozilla ne répond pas »! J’ai perdu mon premier post, j’arrive à rien taper, le sablier s’affiche sur mon bureau tout bloqué… Et au boulot ma connexion au réseau marche, au mieux, trois heures par jour. Juste une question: d’après vous, c’est jouable, de nos jours, de bosser et faire carrière dans la communication, si Internet et l’informatique en général se liguent contre vous?
Tant pis, je ne vous parlerai pas de Suspectes (suce qui? Mouhahaha), la saga de l’été de M6 qui commence en mai et finit mi-juin… ni du jeu d’Ingrid Chauvin, que je sens bien partie, cette fois-ci, pour cacher un passé sulfureux de call-girl bisexuelle sous son vernis de bourgeoise. Attention, je suis trop fort en sagas de l’été!
Bon, c’est trop chiant, le curseur se bloque toutes les quinze secondes depuis que j’ai commencé à taper, donc je ne vois pas ce que j’écris, alors j’arrête! A demain (j’espère).

Maaaaarre de cette connexion pourrie

Pas de post aujourd’hui, mon Internet a encore fait des siennes. Donc j’ai été dans l’incapacité de me connecter pendant tout l’après-midi et toute la soirée, et là, il vient de se réveiller à nouveau. Mais j’ai la flemme de taper, alors ce sera pour demain. Incroyable comme on peut être dépendant des NTIC… Essayons au moins de positiver: « C’est loose, pense glam! ». Comprenne qui pourra, ce n’est pas encore pour cette fois que la révolution culturelle bousculera Muriel Robin et Ab Fab, mais on y a cru.