Archives par mot-clé : Mark Ronson

Coldplay, Bruno Mars & Beyoncé Super Bowl Halftime Show 2016

 

 

 

Il a été à peu près impossible d’y échapper sur le web social depuis ce matin : la nuit dernière, Coldplay, le groupe à stades qu’on ne présente plus mais qui ennuie poliment tout le monde, était l’artiste-vedette du Halftime Show du Super Bowl. Comme annoncé il y a quelques jours, leur présence a été « complétée » par celles de Bruno Mars et de Beyoncé, qui étaient respectivement, en solo, les invités vedette du Halftime Show en 2013 et 2014… et ces deux derniers leur ont complètement volé la vedette, en dépit des hits taillés pour les stades que sont Viva la vida et Paradise. Pyrotechnie, danseurs partout, fanfares, chorégraphies de ouf, et soutien des tubes intemporels que sont Uptown Funk et Crazy In Love : on dit déjà que c’était l’un des meilleurs Halftime Shows depuis l’établissement de cette tradition des mini-concerts de popstars en milieu de match, dans les années 80 (auparavant, le Halftime Show était assuré par une fanfare universitaire). Il faut dire que ces trois « acts » que sont Coldplay, Beyoncé et Bruno Mars sont tous dans leur trentaine, et à peu près à leur pic artistique et commercial, comme pouvaient l’être Madonna, Prince et Michael Jackson à la fin des années 80, et que ce show en sera l’un des témoignages pour la postérité. Chouette moment de musique pop, qui a dû coûter une blinde et qui a essentiellement servi de rampe de lancement au nouveau single de Beyoncé, Formation, balancé en catimini ce week-end, et à la promotion de son Formation World Tour, annoncé pour fin avril (avec un passage par Paris et le Stade de France le 21 juillet prochain)…

De l’art de rester incontournable sur l’échiquier pop mondial, donc. Et comme chaque année, les aspects pop de l’événement (publicités, hymne national chanté par Lady Gaga, show) auront largement occulté le résultat sportif, qu’à peu près tout le monde aura oublié d’ici quelques semaines, si ce n’est déjà fait en ce lundi soir.

Jason Derulo – Get Ugly

 

 

 

Comment ça « on dirait une version cheap du clip de Uptown Funk » ??!? Ah oui… Mais tout de même, 2015 aura permis à Jason Derulo d’ajouter une nouvelle année à son étonnante longévité, lui dont le style, le charisme et l’identité musicale n’ont toujours pas été clairement détectés par le grand public. Lui aussi, vu l’ambiance dans les charts ces derniers mois, a dû se dire qu’il lui fallait un clip coloré et pêchu, avec de la choré en pleine rue et des visuels convoquant la funk et les comics. N’empêche, à la manière d’un Sean Paul ou d’un Ne-Yo, il revient, régulièrement, avec un single qui fonctionne pas trop mal, et reste rentable pour son label. Et avec son gimmick didlididlidlididli… Get Ugly pourrait donner à l’ex de Jordin Sparks un nouveau hit en clubs. Bref, Jason Derulo, c’est pas qu’on attend avec impatience chaque nouvel album ou chaque nouvel tournée, mais au moins sait-on désormais que le garçon est à peu près fiable, bosseur, et capable de choper une ou deux démo pas trop dégueu’ par an pour en faire un single potable, qui va faire un truc dans les charts. C’est déjà plus que ce que beaucoup d’artistes bien plus respectés et établis parviennent encore à faire en 2015.

Grammy Awards 2016 – quelques impressions sur les nominations

 

 

Quelques impressions sur les principales nominations des 58èmes Grammy Awards, annoncées ce lundi 7 décembre et ayant envahi le web en quelques minutes. Kendrick Lamar, entre son album To Pimp a Butterfly et son featuring (relativement inoffensif) sur le Bad Blood de Taylor Swift, mène la danse avec 11 nominations. Taylor Swift et The Weeknd, la révélation mainstream de l’année, arrivent juste derrière avec 7 nominations chacun.

Continuer la lecture de Grammy Awards 2016 – quelques impressions sur les nominations

United State of Pop 2015

 

 

 

 

Pas très transcendant, le mash-up de DJ Earworm, cette année. Pas spécialement sa faute, d’ailleurs, mais force est de constater qu’on s’amusait beaucoup plus en 2009. En 2015, l’invasion des sons EDM lounge, de la deep house mollassonne pour synchros publicitaires et de le prévalence du visuel (hipster) sur le fun a globalement donné lieu à une liste de hits mondiaux très jolis mais peut-être un chouïa contemplatifs. Jack Ü, Adele, les derniers essais de Justin Bieber, The Weeknd, Ed Sheeran, Selena Gomez… Tout cela est bien sympa, pris individuellement, mais manque cruellement d’une boîte à rythme ou d’un fond de batterie pour booster l’ensemble. Même les marrants UpTown Funk, Worth It ou Hotline Bling ne parviennent pas à muscler l’aspect earworm ou l’envie de danser de ce mash-up qui ne ferait pas tâche en fond sonore dans un magasin de fringues. De là à dire qu’on ne s’est pas beaucoup marrés en 2015…

Continuer la lecture de United State of Pop 2015