Archives par mot-clé : Moby

Moby & The Void Pacific Choir – Are You Lost In The World Like Me

 

 


 

 

Les critiques de la modernité sont toujours un peu bateau, surtout dans un format aussi court que le clip musical. Moby ne sort pas particulièrement du lot avec les thématiques abordées dans son dernier clip Are You Lost In The World Like Me : incommunicabilité, technologies de l’information qui nous isolent, violence des rapports humains, industries polluantes, perte de sens… En résumé, nous sommes malheureux à cause de systèmes (le dernier album de Moby s’intitule These Systems Are Failing) qui étaient supposés nous rendre plus libres et plus heureux, mais qui nous enferment et nous insensibilisent : écrans, villes, industries, médias… Isolement, égoïsme, vulgarité de plus en plus poussée des contenus mainstream, imprudence, pollutions : la vie des occidentaux en 2016, philosophiquement, c’est tout pourri. Bon, rien de bien révolutionnaire en termes de message, dans une société que nous sommes prompts à dénoncer mais dont nous avons toujours autant de mal à nous affranchir. Pourtant, le titre n’est pas désagréable (pas vraiment tubesque non plus), et la vidéo est assez réussie, avec ses animations créées par Steve Cutts et inspirées par les comics des années 30-40 (Betty Boop, Popeye…), ce qui devrait assurer un minimum de visibilité au titre. Reste que ce n’est pas encore cette année que Moby va revenir en grâce dans les playlists NRJ.

Timeless 2013

 

Mylène-farmer-timeless-2013

Pour être honnête, j’y allais sans grande conviction, ayant racheté à une collègue les places qu’elle avait, par erreur, achetées en double. Pour rendre service, en somme. J’avais déjà assisté à un concert de la vilaine fermière, j’avais beaucoup aimé. Néanmoins, me fader toutes ses tournées n’est pas non plus ma priorité absolue dans l’existence, aussi qualitatives soient-elles. Mais bon, l’occasion faisant le larron, et comme j’ai bien eu le courage d’assister à deux concerts de Rihanna… Globalement, Mylène, depuis 3-4 albums et son incapacité à se consacrer correctement à la promotion de ses singles (et donc à faire des tubes), me lasse un peu. C’est toujours joli et bien écrit, mais ça tourne en rond, ça ne se renouvelle pas beaucoup. Là où l’on peut saluer la cohérence d’ensemble de son œuvre, on peut aussi se navrer qu’elle ne cherche plus à conquérir le grand public, à faire des tubes, à renouveler sa base de fans, et donc à ratisser au-delà de son certes très rentable public. L’excuse du « ouais, c’est une vraie artiste, elle cherche pas à faire du commercial » pourrait tenir, mais bon, venant d’un meuf qui sait que ses fans achètent tous ses supports physiques en deux exemplaires (un pour écouter, un pour garder sous plastique) et qui vend des « programmes » de concert sous enveloppe et sceau collector à décacheter… Mais bon, comme d’hab’, j’ai été bluffé par le show que seule la « Madonna française » est capable, avec les moyens et la batterie de tube qui va bien, de proposer dans notre pays. Je m’en vais donc te conter mes aventures de samedi soir par le menu ; c’est-à-dire par la setlist.

Continuer la lecture de Timeless 2013