Archives par mot-clé : Naomi Watts

Les oscars 2016

 

oscar winners 2015

 

Encore un début de mois de juillet calme au niveau des séries, clips et sorties ciné (du moins, me concernant), ce qui me donne une nouvelle occasion de faire un petit tour d’horizon des projets cinés, plus ou moins en post-production ou déjà prêts depuis la saison des festivals, qui devraient honorer les Golden Globes puis les oscars de leurs prestigieux castings, début 2016. Si Julianne Moore et Eddie Redmayne ont fini leur marathon à awards 2015 avec la récompense suprême, je ne les avais pas nécessairement vus venir (même Moore, dont le triomphe cannois dans Maps To The Stars ne me semblait pas assez oscar-friendly, et dont Still Alice n’était pas passé sous mon radar il y a un an), mais l’automne devrait jeter un coup de projecteur sur quelques habitués pour les catégories Meilleur acteur et Meilleure actrice.

Continuer la lecture de Les oscars 2016

Cannes 2015, en attendant les stars

cannes 2015 poster

 

L’organisation du Festival de Cannes 2015 a donc présenté une partie de ses sélections officielles ce matin, dont la majeure partie des films en compétition (17 pour le moment) : les éventuels ajouts de dernière minute, les séances Cannes Classics, la Quinzaine des Réalisateurs et les membres du jury présidé par les frères Coen seront, quant à eux, révélés dans les prochains jours. C’est bien évidemment sous prétexte de peaufiner des sélections dans des palabres qui durent jusqu’à quelques heures avant leur annonce, nous dit-on généralement, mais se leurre-t-on encore, en 2015, sur la stratégie RP qui consiste à annoncer le programme en plusieurs fois histoire que la presse en remette une couche toutes les semaines jusqu’à l’ouverture ?

Continuer la lecture de Cannes 2015, en attendant les stars

Birdman : showbiz, méta et plan séquence

 

 

Comment rester équilibré quand on n’est plus que la description que les autres font de nous ? Riggan Thomson n’est plus personne. S’il a été une star de la fin des années 80 et du début des 90’s grâce à une célèbre franchise d’adaptations ciné des aventures de Birdman (avec un interprète comme Michael Keaton, l’allusion est un peu grossière, mais bon), il est aujourd’hui essentiellement le ringard que les autres voient en lui. Pour ne rien arranger, il a été un père, un époux, un amant et un professionnel lamentable. C’est de ce matériau de loser vieillissant mais farouchement décidé à se rattraper, plus par égo que par mauvaise conscience, que Alejandro González Iñárritu fait le cœur de son film, récompensé de l’oscar du meilleur réalisateur (un peu usurpé à Wes Anderson mais évidemment mérité par son impressionnant gimmick de mise en scène en plan séquence) et celui du meilleur film (pour le coup, complètement volé à Boyhood).

Continuer la lecture de Birdman : showbiz, méta et plan séquence