Archives par mot-clé : Pharrell Williams

Grammy Awards 2016 – quelques impressions sur les nominations

 

 

Quelques impressions sur les principales nominations des 58èmes Grammy Awards, annoncées ce lundi 7 décembre et ayant envahi le web en quelques minutes. Kendrick Lamar, entre son album To Pimp a Butterfly et son featuring (relativement inoffensif) sur le Bad Blood de Taylor Swift, mène la danse avec 11 nominations. Taylor Swift et The Weeknd, la révélation mainstream de l’année, arrivent juste derrière avec 7 nominations chacun.

Continuer la lecture de Grammy Awards 2016 – quelques impressions sur les nominations

Missy Elliott feat. Pharrell Williams – WTF (Where They From)

 

 

 

Le retour était attendu depuis la dernière mi-temps du Super Bowl, c’est désormais chose faite : Missy Elliott, la déesse du hip-hop US, qui a pavé la voie du rap féminin vers le grand public pour toutes les Nicki Minaj, Eve et autres Lil’Kim, qui ont généralement proposé une approche plus franchement sexualisée, notamment dans leur image publique. Car ne nous méprenons pas : sous prétexte qu’elle n’était pas un canon de beauté conventionnel, un peu trop ghetto, un peu trop grosse, un peu trop butch pour que son label la vende comme une bimbo nympho féministe bigger than life, il ne faut pas croire que la rappeuse a renoncé à parler de sexe dans ses chansons. Son répertoire, au contraire, regorge de textes qui parlent de cul. C’est aussi le cas de WTF (Where They From), sur fond de battle de danse, qui lâche quelques Boys wanna jump on this pussy cat, I come into this bitch like liquid et autres I’m a big mack make you wanna eat that

Continuer la lecture de Missy Elliott feat. Pharrell Williams – WTF (Where They From)

Grammy Awards 2015 : les cinq meilleures performances live

 

madonna grammy 2015

 

Outre le palmarès un peu sage (hormis la surprise Beck – Album of the Year au nez et à la barbe de Beyoncé – et le vrai-faux trolling de Kanye West qui s’en est suivi), la 57ème cérémonie des Grammy Awards a surtout été très calme, peinant à offrir des moments télévisuels marquants, drôles ou simplement atypiques. On n’en est pas non plus au niveau des souvent sinistres Victoires de la Musique (c’est sûr que mettre Beyoncé, Madonna et Gwen Stefani dans le mix, c’est toujours ça de gagné), mais on est loin des plus putassières et plus pop cérémonies des Billboard Music Awards ou des MTV VMA. On s’est un peu ennuyés, en somme, faute d’être vraiment scandalisés par quoi que ce soit (Iggy Azalea « logiquement » évincée des catégories hip-hop face à Eminem et Kendrick Lamar, notamment pour laver l’affront Macklemore de l’an dernier ; Sam Smith poliment intronisé « Adele de 2014 » ; Beyoncé pas repartie bredouille même si son album s’est incliné face à Pharrell dans la catégorie Urban, et face à Beck, donc, dans la catégorie reine…).

Continuer la lecture de Grammy Awards 2015 : les cinq meilleures performances live

Les 50 chansons de 2014

2014 aura été une année particulière pour moi. Ce petit rituel des 50 chansons de l’année écoulée, que je commence à installer ici, est avant tout un rappel, mainstream certes, mais aussi affectif et sensoriel, de ce que les douze derniers mois incarneront, dans ma mémoire un peu confuse, d’ici quelques années. Il restera donc ça, ces mélodies et ces productions, qui serviront de B.O. aux souvenirs de plus en plus déformés de 2014. Comme l’année dernière, ce classement est donc hautement subjectif, tout particulièrement vers son sommet : on ne parle pas tant ici des titres pop les plus objectivement importants (en termes de vente, de visibilité ou que sais-je) de l’année, mais bien de ceux qui m’ont accompagné, qui ont compté. J’ai essayé de ventiler ici ou là quelques titres français, mais décidément, ce n’est plus du tout ce que j’écoute au quotidien, et il me faut une vraie démarche personnelle de recherche, ou une affinité marquée avec l’artiste, ou alors un gros buzz qui tâche, pour désormais parvenir à la rencontre d’un single francophone. Et comme, huit fois sur dix, le gros buzz qui tâche t’amène à découvrir Black M ou Indila, c’est pas gagné pour des singles français se glissent ici par dizaines. Quant au n°1, on peut discuter de son ancrage en 2013 et de son absence de rotation sur NRJ ou en boîte de nuit, il n’en reste pas moins l’un des phénomènes que l’on retiendra tous de 2014.

Continuer la lecture de Les 50 chansons de 2014