Archives par mot-clé : Piscine

Disclosure feat. Lorde – Magnets

 

 

 

Comme prévu, Caracal, le nouvel album de Disclosure, est sorti cette semaine et se dirige tout droit vers la première place des charts anglais. Histoire de bien nous faire baver d’envie sur leur comeback, ils ont entraîné avec eux la communauté des fans de Lorde, qui attendaient depuis des mois un inédit de leur messie. Voici donc Magnets, quatrième single extrait de l’album, et son clip chelou à la limite du NSFW mais pas vraiment cul non plus.

Continuer la lecture de Disclosure feat. Lorde – Magnets

La Pop-Pouffe de juillet

 

 

 

 

Alors que la guéguerre au tube de l’été continue de battre son plein aux États-Unis (peut-être parce que, contrairement aux années précédentes, aucun gros hit évident ne se détache clairement du lot : le Fancy d’Iggy Azalea ne satisfait pas tout le monde, Rude de Magic! n’est pas encore assez global, Stay With Me de Sam Smith n’est pas assez « estival », Happy de Pharrell est trop vieux, Problem d’Ariana Grande semble avoir laissé passer sa chance de domination outrancière…) (et si, en fait, l’été 2014 s’achevait sans son hit éternel gravé dans le marbre ?) (mais c’est horrib’ !!) (comment qu’on va faire ??!?), une petite jeune se propose de nous faire une Carly Rae Jepsen, parce que bon, ça aurait manqué, quoi. Becky G (nom de scène de Rebecca Gomez, qui s’est probablement abstenue d’utiliser son nom complet pour ne pas faire d’ombre à Selena) (je ne vois pas d’autre explication) va donc tenter de nous envahir avec Shower, son hit teen pop / R’n’B gentiment addictif, dont l’intro me rappelle furieuse le Work de… Iggy Azalea.

Continuer la lecture de La Pop-Pouffe de juillet

Too little too late : Lady Gaga a refait un clip

 

Bon, je n’en ai pas parlé, hein, du nouveau clip événementiel (pléonasme ?) de Lady Gaga, sorti en plein week-end dernier, à un moment où, théoriquement, les twittos et autres facebookiens qui zonent en loucedé sur les réseaux sociaux aux heures ouvrées (et qui, l’air de rien, fournissent une part significative de la « viralité » des vidéos YouTube) étaient tranquillement en train de ronfler ou de puter sur The Voice, mais ça ne veut pas dire que je ne l’ai pas regardé. Je n’ai juste pas grand-chose à en dire, voila tout.

  Continuer la lecture de Too little too late : Lady Gaga a refait un clip

Ich mag Apfelstrudel

Bonne fête Vinsh ? Ah oui, tiens. Mais on s’en fout, des fêtes. M’enfin quand même, mon saint à moi, c’est celui du gibolin, autant dire qu’ordinairement j’ai du volontaire autour de moi pour lui rendre hommage. Mais là, que dalle, vu que je suis en Allemandie. C’est pas plus mal, tu me diras, vu les quantités liquides ingurgitées entre les fêtes et les festoyements divers liés à la nouvelle année, à mon grand âge, à mon séjour en Chômagie, tout ça.

N »empêche que ça fait trois jours que je me nourris à base de saucisses, de patates, de charcuterie et d’apfelstrudel, et qu’après faudra pas s’étonner de me voir prendre dix kilos dans la vue en une semaine.

Tu sais, les allemands sont un peuple curieux. Rien qu’hier, on était aux thermes (le mot classe pour dire qu’on était à la piscine, en fait) et le Germanique Gallinacée a décidé qu’il fallait absolument qu’on aille faire un tour dans le sauna. Mouais, tu m’étonnes. Pour ma part, j’avais jamais tenté le sauna dans un lieu dit « public ». Je m’étais jamais demandé pourquoi, d’ailleurs. Et là, arrivés devant la porte, v’la t’y pas qu’il faut se désaper pour entrer ! « Comment ça, se désaper ? On est déjà en maillot, là ! ». Ah ouais, mais on n’a pas droit au maillot, là-dedans. La serviette, au maximum, pour les prudes. Hésitation entre gêne (genre…) et tentation de zyeuter deux minutes dans le temple de la zizouille…

Bon, allez, on se lance.

Un « Bienvenue au royaume de la fesse flasque » plus tard, je me rends compte de trois choses : 1) l’allemand n’est pas très pudique ; 2) l’être humain semble presque aussi unique de l’entrejambe que de l’empreinte digitale (quelle variété, mes salsifis !) ; 3) l’allemande n’est pas très pudique non plus, le sauna n’étant pas mixte. On ne voit pas toujours ce qu’on a envie de voir, dans la vie.

Bon, après tout pourquoi pas, hein, il paraît que de notre côté du Rhin on est coinços, alors…

(Photo : P Diddy & Natalia Vodionova by Annie Leibovitz, Vogue US)

Pendant ce temps, à Vera Cruz, c’est le ouikène, et pour t’occuper, je t’envoie faire un tour chez Sonia, ou plutôt dans le nouvel antre de Sonia : http://enfoirageaffectif.com, ou comment le Club des Pintades Gourdasses possède désormais son propre lieu ouèbesque d’épanchements et de rigolades. Personnellement, je suis plutôt sympathisant que véritable membre du Club (la vie m’ayant plutôt préservé de l’enfoirage affectif) (c’est toujours ça de pris, hein), mais je t’invite à contribuer sur place, en partageant ton expérience de pintading.

Sur ce, bon ouikène, jeune ficus, il paraît que FabulousF. doit faire des travaux en ces lieux d’ici lundi, je lui ai laissé les clés de la maison ainsi qu’à Jungle Ju, parce que là, le mystère de l’escalier, c’est plus possible.