Archives par mot-clé : Pretty Girls

Jason Derulo – Get Ugly

 

 

 

Comment ça « on dirait une version cheap du clip de Uptown Funk » ??!? Ah oui… Mais tout de même, 2015 aura permis à Jason Derulo d’ajouter une nouvelle année à son étonnante longévité, lui dont le style, le charisme et l’identité musicale n’ont toujours pas été clairement détectés par le grand public. Lui aussi, vu l’ambiance dans les charts ces derniers mois, a dû se dire qu’il lui fallait un clip coloré et pêchu, avec de la choré en pleine rue et des visuels convoquant la funk et les comics. N’empêche, à la manière d’un Sean Paul ou d’un Ne-Yo, il revient, régulièrement, avec un single qui fonctionne pas trop mal, et reste rentable pour son label. Et avec son gimmick didlididlidlididli… Get Ugly pourrait donner à l’ex de Jordin Sparks un nouveau hit en clubs. Bref, Jason Derulo, c’est pas qu’on attend avec impatience chaque nouvel album ou chaque nouvel tournée, mais au moins sait-on désormais que le garçon est à peu près fiable, bosseur, et capable de choper une ou deux démo pas trop dégueu’ par an pour en faire un single potable, qui va faire un truc dans les charts. C’est déjà plus que ce que beaucoup d’artistes bien plus respectés et établis parviennent encore à faire en 2015.

La Pop-Pouffe de mai

 

 

C’était évidemment le clip le plus attendu du mois : en dépit d’une attitude absente même en pleine promo et de ventes en pleine décrépitude depuis au moins deux albums, Britney Spears reste une superstar. Son duo avec Iggy Azalea, Pretty Girls, longtemps annoncé mais jamais vraiment confirmé avant son officialisation il y a quelques semaines, n’est pourtant pas la chanson du siècle : c’est un mélange du Fancy qui propulsa Iggy au firmament il y a un an, et du Hollaback Girl de Gwen Stefani. Le tout, littéralement arraché des mains de ces pauvresses de Little Mix, dont c’était le bébé au départ. Mais rien à faire, la critique reste impuissante face à la curiosité que suscite toujours le clip d’un lead single de Miss Spears.

Continuer la lecture de La Pop-Pouffe de mai