Archives par mot-clé : SF

The Magicians

 

the magicians heroes

 

La mi-saison 2015-2016 a livré son lot de séries plus ou moins oubliables, dont certaines ont d’ores et déjà été annulées, et comme tous les ans c’est un peu le jeu de massacre, on ne sait pas trop où donner de la tête entre les trois-quatre séries qui ont tellement la hype qu’on n’arrive plus à leur échapper sur Twitter et dans les médias, et celles, plus nombreuses, qui sont un peu condamnées à avoir un public confidentiel d’aficionados. The Magicians rentre facilement dans cette seconde catégorie, estampillée Fantasy / SF et diffusée sur SyFy, une chaîne qui n’intéresse que rarement les Emmy Awards ou Télérama.

Continuer la lecture de The Magicians

Self/Less (Renaissances)

 

self less ben kingsley

 

Je ne quitte plus Ryan Reynolds en salles, avec un autre film, vu dans la foulée de La Femme au Tableau, et force est de constater que l’acteur canadien, considéré jusqu’à récemment comme une étoile filante de Hollywood incapable de convertir son début de célébrité mondiale, acquis autour de 2010 (Wolverine, La Proposition, Green Lantern), en succès durable, semble à l’aise à peu près partout ces derniers temps, de Captives à The Voices en passant par Woman In Gold. Rien de bien étonnant, donc, à le trouver plutôt bien dans un film d’action, registre dont il est familier et où sa bonhomie de gros bêta sexy à la Ben Affleck fait souvent mouche. Le problème étant que le film lui-même est assez random et oubliable.

Continuer la lecture de Self/Less (Renaissances)

Sense8

 

 

Ayé, après la débâcle Jupiter Ascending, les Wachowski viennent de racheter leur année 2015, grâce au projet qui les occupait déjà pendant la promotion de leur dernier film : leur série, Sense8, pour Netflix. Dont tous les internets parlent depuis une semaine, avec apparemment un gros coup de cœur public à la clé. Pour ma part, je n’ai pas encore fini de binge watcher la première saison, mais je commence à l’apprécier, m’étant accroché au-delà du pilote.

Continuer la lecture de Sense8

Ex Machina

 

alicia vikander

 

Il y a de « petits » films (même si le terme « petit » a quelque chose de condescendant) qu’il faut savoir repérer parmi les sorties en salles, pour le cas (probable) où, rétrospectivement, dans quelques mois, on y verrait le film indé pré-stardom d’une nouvelle coqueluche d’Hollywood. Ici, en l’occurrence, on en a trois : Oscar Isaac, déjà remarqué dans A Most Violent Year ou Inside Llewyn Davis, qui s’apprête à exploser dans l’année qui vient dans Star Wars: The Force Awakens et X-Men : Apocalypse ; Domhnall Gleeson (Bill Wisley de Harry Potter) qu’on attend également dans le prochain Star Wars et à l’affiche de The Revenant, d’Alejandro González Iñárritu, d’ici la fin de l’année ; et la suédoise Alicia Vikander, vue dans A Royal Affair et attendue au casting de huit films (huit !) d’ici 2016, dont le cinquième volume de la saga Jason Bourne, l’adaptation ciné d’Assassin’s Creed, le prochain film de Guy Ritchie, ou encore The Danish Girl, de Tom Hooper.

Continuer la lecture de Ex Machina