Archives par mot-clé : Tina Fey

Unbreakable Kimmy Schmidt

 

unbreakable kimmy schmidt trailer

Females are strong as Hell. Au départ, il y a cet étrange choix de Tina Fey et Robert Carlock, les têtes pensantes de 30 Rock, de traiter ce sujet plutôt dramatique et douloureux (le retour à la vie d’une ex-séquestrée) par la comédie plutôt que par un bon vieux drama de derrière les fagots. D’ailleurs, Unbreakable Kimmy Schmidt, à la suite de son pilote qui expédie assez vite ses copines d’infortune et met en place les deux centres de sa vie de nouvelle citadine new-yorkaise (sa colocation et son job), ne confronte pas son héroïne (Ellie Kemper), collégienne disparue en classe de quatrième, à ses parents ou à l’enquête de police, par exemple, ce qui peut faire une impression bizarre. Mais sans négliger la comédie (en gros, le décalage entre une jeune femme naïve dont le développement affectif et social s’est arrêté à 14 ans, à la fin des années 90 – avec tous les quiproquos technologiques, sexuels ou sociaux que cela suppose, et dont Unbreakable Kimmy Schmidt ne se prive pas), la série aborde aussi, progressivement et sans la moindre tentation de sombrer dans le pathos, des sujets connexes comme le stress post-traumatique, la peur de l’inadaptabilité, le désir de se conformer,  la tentation du mensonge… Faisant de cette première sitcom made in Netflix l’une des nouveautés les plus réussies de ce début d’année.

Continuer la lecture de Unbreakable Kimmy Schmidt

Emmy Awards 2013 : le tournant Netflix

emmy-nominations

Et voilà, les nominations pour les Emmy Awards 2013 sont tombées, et si j’ai quelques déceptions à dénoncer, il y a quelques bonnes surprises et nouveautés intéressantes à signaler. Les Golden Globes se chargeront, début 2014, et après la rentrée des séries de septembre qui verra quelques favoris (Homeland, Modern Family) revenir à l’antenne et pourquoi pas retourner des tendances défavorables, de se faire l’arbitre des élégances. Car si les Emmys peuvent faire émerger des favoris plus clairs à l’approche des Golden Globes, l’Emmy de la meilleure actrice de série comique de Julia Louis-Dreyfus a clairement été éclipsé, entretemps, par le Golden Globe de Lena Dunham dans la catégorie équivalente. N’en restent pas moins que les Emmy Awards sont toujours considérés comme les Oscars des séries aux Etats-Unis (surtout les Primetime Emmy Awards, hein, les Daytime Emmy Awards étant réservés aux soap operas diffusés en journée et qu’il est de bon ton de mépriser) et que c’est l’occasion de me livrer à mon jeu préféré (auquel je suis pourtant si mauvais) des constats et pronostics.

 

Continuer la lecture de Emmy Awards 2013 : le tournant Netflix