Archives par mot-clé : Top Model

Agyness Deyn est-elle encore vivante ?

Mes pignons de pin,
Je me rends compte que ça fait des mois que je n’ai plus entendu parler d’Agyness Deyn. Je veux dire, sans chercher à avoir de ses nouvelles non plus hein, mais quand même : il y a deux ans, il était devenu quasiment impossible de croiser une affiche, une vitrine de magasin ou un magazine sans tomber sur sa tronche et ses coupes de Steph’ de Monac’ / Desireless, à celle-là !
Sorte de it-girl ultime (enfin, en gros, une maigrichonne trop grande qui devait être méga-complexée et raillée au collège mais qui en grandissant s’est habillée n’importe comment a pris du grade fashion parce qu’elle est so décalée, so chic et so pas comme les autres t’vois), elle était de tous les podiums, de tous les magazines, de toutes les nights de la haïpe. Le conte de fée, quoi. On la déteste.
Et puis ces derniers mois, plus rien. Certes, un rôle dans Le Choc des Titans en début d’année, histoire de prouver, avec Natalia Vodianova aussi présente au générique, que OUI, la nouvelle génération de top models vaut bien la génération sur-starisée du début des 90’s (Naomi, Claudia, Linda, Christy… tu sais, celles dont tu n’as même plus besoin de préciser le nom de famille) (remarque, à ce niveau-là, Agyness elle est tranquille, elle a bien marketé son personnal branding) (ouais, parce qu’en fait, elle s’appelle bêtement Laura, son nom c’est quasiment une marque créée de toutes pièces) (remboursez le mythe !!). Mais sinon, rien.
Je ne doute pas qu’on puisse encore croiser régulièrement Agyness en train de faire du chopingue avec un béret sur la tête, un jean boyfriend sur les fesses et un macaron dans la main quelque part à Londres, New York, Los Angeles, Dunkerque dans des photos mal cadrées de la presse people/féminine de qualité.
Mais tout de même, quel contraste avec son omniprésence passée, mes kebabs, quel contraste ! Pour une nouvelle Kate Moss, ça la fout mal.
Quelqu’un a-t-il des nouvelles de la malheureuse ?