Archives par mot-clé : Comédie romantique

Deadpool

 

deadpool-scene

 

C’était LE sujet pop culture incontournable sur le web cette semaine : Deadpool, le succès « surprise » de Marvel au box-office mondial. Surprise parce que c’est un héros a priori moins connu du grand public (et donc moins bankable sur le papier) que Spider-Man ou Hulk ; surprise aussi parce que la tête d’affiche est Ryan Reynolds, un acteur réputé pour son absurde capacité à truster des premiers rôles alors qu’il enchaîne les fours commerciaux (un peu comme Taylor Kitsch), les gros studios lui manifestant une confiance assez hallucinante compte-tenu de son passif au box-office. D’ailleurs, Green Lantern avait déjà laissé une trace assez indélébile, côté blockbuster de superhéros, dans la filmo du pauvre Ryan, qui depuis 2011 n’a joué que dans des daubes qui se sont vautrées en salles (Echange standard, RIPD) ou dans des films indés dans lesquels il n’était pas mauvais, mais qui n’avaient de toute façon pas vocation à taper dans les 100 millions de dollars de recettes (The Voices, Captives, La Femme au tableau). Bref, Ryan Reynolds, c’était pas vraiment un foudre de guerre du box-office mondial, mais le garçon est tellement ridiculement un cliché du beau gosse américain bas du front mais plein de sex-appeal, et a tellement d’obstination et de suite dans les idées, qu’il a fini par, enfin, imposer le rôle qui devrait lui donner le statut de superstar mondiale, après lequel il court depuis vingt ans. Deadpool a en effet engendré 135 millions de dollars de recettes aux États-Unis en un week-end. Du jamais-vu pour un film Rated R, interdit aux moins de 17 ans, depuis Matrix. Ce lundi 15 février étant un jour férié aux États-Unis (le Presidents’ Day), les prédictions tablent même sur 150 millions de recettes sur trois jours.

Continuer la lecture de Deadpool

Scrotal Recall : amour, souvenirs et MST

Scrotal Recall

 

Sont forts, ces anglais… Rien que le titre. Scrotal Recall. Scrotal. Recall. Un jeu de mots mélangeant une allusion à un film culte de Paul Verhoeven, un souvenir et un scrotum. Franchement, c’est racoleur mais hilarant, non ? On est au moins curieux de découvrir le pitch et le pilote pour voir si le niveau va être du côté du graveleux ou de celui de la subtilité, pas vrai ? Enfin, moi, en tout cas, si. Scrotal Recall est donc une série diffusée depuis le 2 octobre dernier sur Channel 4, en Angleterre.

Continuer la lecture de Scrotal Recall : amour, souvenirs et MST

20 ans d’écart (ou plutôt 10)

20 ans d'écart pierre niney virginie efira

A la base de toute comédie romantique, il y a un postulat assez sexiste, qui veut que la finalité du bonheur se trouve dans la conjugalité. Comme si la femme, quand bien même elle se croirait heureuse dans une situation de célibat, ne pouvait en fait l’être qu’avec un homme à son bras. Remarque que ce serait valable aussi pour un homme avec un homme, une femme avec une femme, ou même un homme célibataire endurci et la femme qui saura faire baisser sa garde. Ce n’est donc pas si sexiste que ça a priori, mais la comédie romantique étant un genre cinématographique si grossièrement orienté vers une cible féminine, on est tenté de le trouver un peu paternaliste, à l’occasion…
Continuer la lecture de 20 ans d’écart (ou plutôt 10)