Archives par mot-clé : Rap

Macklemore & Ryan Lewis – Downtown

Je dois avouer que cela m’échappe un peu. Je veux dire, quand on est Macklemore et que, un an avant Iggy Azalea, on a eu un succès mainstream monstre avant de se faire dézinguer par la communauté hip-hop, notamment à coups d’accusation de whitewashing, d’appropriation culturelle, ou de victoire indue aux Grammy Awards (raflant des récompenses que de nombreux observateurs destinaient à Kendrick Lamar), quelle drôle d’idée de revenir avec un clip pareil… Alors certes, le duo Macklemore / Ryan Lewis reste dans son jus, et choisit judicieusement de rester dans une veine rap-pop qui a fait son succès, plutôt que de tenter de se racheter une crédibilité gangsta avec un hip-hop plus sombre. Pareil pour le côté « looké » du clip, qui reste dans la lignée d’un Thrift Shop (avec un chouïa plus de moyens, mais bon, après le succès de l’opus précédent, c’est normal) : en résumé, à première vue, Macklemore & Ryan Lewis font du Macklemore & Ryan Lewis.

Continuer la lecture de Macklemore & Ryan Lewis – Downtown

Le tube d’il y a dix ans : Missy Elliott – Lose control

 

 

 

Missy Elliott fait partie de ces artistes, dans le hip-hop ou ailleurs, qui ont réussi à être célèbres dans nos contrées sans jamais y avoir fait de véritable hit notable dans les charts. Au début des années 2000, en pleine bourre suite aux succès de ses albums Miss E… So Addictive, Under Construction et This Is Not A Test!, et la flopée de tubes qui en sont sortis dans les charts internationaux (sauf en France, donc, où en 2005 notre Top 10 est pourri par Ilona Mitrecey, Crazy Frog, Raphaël, Daddy Yankee, Booka et Sinsemilia…), Missy Elliott est la rappeuse la plus respectée du monde.

Continuer la lecture de Le tube d’il y a dix ans : Missy Elliott – Lose control

Kid Cudi – Love

 

 

J’aime bien Kid Cudi. Bon, il a, comme beaucoup de rappeurs « nouvelle génération » portés par le web plutôt que par leur label, un petit côté hipster qui peut agacer, et le grand public le connaît surtout pour une collab’ avec David Guetta (et, de manière plus anecdotique, une autre avec Kanye West et Rihanna, qui lui valut pourtant, par ricochet, deux Grammy Awards), mais il a ses faits d’armes perso (Day’n’Night, un titre club entêtant, et Pursuit of Happiness, repris sur la B.O. de Projet X en 2012, lui ont permis de toucher des cibles clubbers et ados), et déploie, parallèlement, un univers profond et dark, qui le rend très singulier dans le paysage hip-hop.

Continuer la lecture de Kid Cudi – Love

La Pop-Pouffe d’août

 

 

Difficile de passer à côté de Nicki Minaj pour la Pop-Pouffe de ce mois-ci, même si j’ai déjà pas mal parlé d’elle ces derniers temps. Mais Anaconda s’annonce comme le club banger hip-hop incontournable de ce deuxième semestre 2014, et il faudra compter avec Nicki dans la course à l’artiste le plus bruyant de l’année dans les médias. On l’aura remarqué, et les Grammy Awards le confirmeront probablement dans quelques mois, les filles ont régné sur la musique mainstream mondiale en 2014 : Beyoncé, Iggy Azalea, Charli XCX, Taylor Swift, Ariana Grande, Katy Perry, Sia… On n’attend plus que les retours de Madonna et de Rihanna pour pouvoir dire que la pop féminine est à nouveau au sommet de l’industrie. Tout juste Pharrell Williams et Ed Sheeran peuvent-ils se glisser dans cette liste des artistes ayant marqué l’année par leurs hits matraqués à fond la caisse.

Continuer la lecture de La Pop-Pouffe d’août