Archives par mot-clé : Frozen

Le triste déterminisme du box-office mondial

June 20th, 2014 @ 02:40:02

 

Parmi mes habitudes un peu grotesques, guidées par ma manie des classements et des hit-parades, se trouve ma visite régulière de la page Wikipédia intitulée « Liste des plus gros succès du box-office mondial ». Une page dont le principal attribut, un tableau listant les 100 plus gros succès, en termes de recettes, du box-office mondial de tous les temps, évolue régulièrement, au gré des nouvelles entrées. Enfin, je dis régulièrement, mais je veux surtout dire vite. Alors certes, s’il y a de plus en plus de films qui dépassent le milliard de dollars de recettes (il n’y en avait que 4 en 2008, 21 à présent), on sait que c’est en grande partie à cause de l’inflation, la place de ciné plein tarif coûtant désormais le prix d’un scooter. Le petit tableau montrant le top 10 « tenant compte de l’inflation » est d’ailleurs un peu plus équilibré (et moins mobile), en termes de répartition des succès dans le temps, que le grand. Continuer la lecture de Le triste déterminisme du box-office mondial

United State of Pop 2014

A mesure que l’impact de la dance et de l’électro au sommet des charts diminue, la matière première de DJ Earworm, qui utilise chaque année les 25 hits les plus marquants des douze derniers mois aux Etats-Unis, s’amenuise dramatiquement, changeant drastiquement le résultat final de son désormais incontournable United State of Pop, son megamix-bilan que l’Internet mondial « pop » partage en masse à chaque début décembre.

Continuer la lecture de United State of Pop 2014

Golden Globes 2014 : les films

golden-globes

 

Bon, j’avais dit demain, et puis finalement, j’ai retardé. C’est que ça prend du temps, de compiler les photos et de se renseigner un minimum sur tous les films et les séries nommés, dont une bonne partie que, par négligence ou par impossible accès, l’on n’a pas vus. C’est la partie délicate dans le commentaire de nominations, que ce soit pour les Grammys, les Oscars ou les Golden Globes, bien souvent, on doit imaginer un favori des bookmakers, voire un favori personnel, à l’aune des seuls éléments disponibles légalement sur le web (bandes-annonces, reviews des sites anglo-saxons, résultats au box-office) ou à la rigueur de notre historique personnel et de nos affinités avec les acteurs nommés… Pareil pour les César, dans une moindre mesure, puisque, qu’on le veuille ou non, même si on a eu l’opportunité de voir tous les films nommés (après tout, ils sont tous sortis dans les salles françaises avant leurs nominations), on les a rarement effectivement tous vus. Pour une raison très simple : on n’a ni le temps ni l’envie de se fader tous les films français de l’année quand on n’est pas un journaliste ciné ou un professionnel lié d’une manière ou d’une autre aux métiers du cinéma (et encore…). Tout ça pour dire que j’ai un peu tardé à pondre ces quelques lignes sur les nominations ciné aux Golden Globes de 2014 parce que c’est un exercice assez complexe, qui demande de s’y pencher un peu… Et très franchement, en cumulant avec les nominations séries, ça commence à faire du volume de trucs à écrire.

Continuer la lecture de Golden Globes 2014 : les films

Disney reconquiert l’hiver

frozen affiche

Frozen. Le titre anglais était si joli. Mais en France, on a besoin que ce soit perçu comme un conte de fées du XVIIIème siècle pour se dire que c’est magique, alors on l’a appelé La Reine des Neiges. Un titre bien Grimm, bien Andersen, bien magie pour enfants premier degré. Mais il faut dire que le film en avait besoin. Ici, on n’est pas chez Pixar, à creuser le sillon de la modernité ou des problématiques sociétales contemporaines (Wall-E, Up, Toy Story) pour en faire un divertissement de masse destiné à ravir aussi bien les enfants que les plus grands, en véhiculant des réflexions subtiles sur le monde dans lequel nous vivons : ici on est chez Disney, le royaume de la magie et de l’amour comme valeur universelle qui peut tout, endure tout, sauve tout. On est dans un conte de fées. Frozen / La Reine des Neiges est d’ailleurs adapté (assez librement) du conte éponyme de Hans Christian Andersen publié en 1844. Du coup, et c’est le bruit de fond qui bourdonne le plus clairement autour de ce film depuis sa sortie, la plupart de ceux qui l’ont vu estiment que La Reine des Neiges est le premier « vrai » Disney de Noël depuis un bail.

Continuer la lecture de Disney reconquiert l’hiver