Archives par mot-clé : Kylie Minogue

50 couvertures d’albums qui traverseront le temps

 

 

Un peu comme avec les livres, une grande partie de la phase de séduction (et donc de décision) avant d’acheter (ou de cliquer sur le lien streaming, hein) un album, outre le fait de déjà connaître l’artiste ou d’en avoir entendu parler par la presse, par le web ou par une connaissance, va se jouer dans les quelques secondes dont dispose la couverture pour te marquer la rétine. Une habitude héritée du disque (vinyle ou CD), qui pourrait sembler obsolète aujourd’hui mais qui demeure un élément central du mix marketing de la musique en 2016. Un petit carré qui vient illustré la « fiche » ou la page de stream d’un album quel qu’il soit. On peut imaginer que dans quelques années on se sera affranchis de ce format carré, voire de la nécessité d’accoler une seule image à un œuvre donnée pour lui servir de « visage », mais en attendant la couverture, ça reste une part non négligeable de l’identité d’un album, qui peut t’en détourner ou te faire décréter que ça a l’air naze, ou pas pour toi, avant même d’avoir essayé. Pourtant, quelques-unes retiennent fortement l’attention au premier regard et, que ce soit parce que l’album en question a eu beaucoup de succès par la suite ou juste parce que le visuel est puissant, sont entrées dans l’histoire de la pop culture, de manière au moins aussi marquante que le matériau musical qu’elle promeuvent… A ce titre, même dans plusieurs décennies (et certains en ont déjà quelques-unes sous le capot), il y a fort à parier qu’elles continueront de fasciner et de pousser les novices à tendre la main (ou le clic) vers elles. Iconiques, graphiques, atypiques ou juste trop belles ou trop fortes pour qu’on ne s’y attarde pas, elles ramènent la musique à sa pleine dimension d’objet, et si possible de bel objet, pour que l’expérience esthétique soit complète. Et bien souvent sans que l’artiste (photographe, dessinateur) ne bénéficie de la même visibilité que les musiciens, alors que son impact sur le destin de l’album peut se révéler aussi fort que le contenu musical lui-même. Une petite cinquantaine de couvertures qui titilleront probablement la curiosité des internautes des futures générations dans vingt, trente ou cent ans, indépendamment de la qualité des contenus qu’elles cachent.

Continuer la lecture de 50 couvertures d’albums qui traverseront le temps

Les 50 chansons de 2015

Le voila donc, un peu en retard et plus subjectif et injuste que jamais : mon petit top 50 annuel des chansons les plus marquantes de l’année. Evidemment, il est davantage le classement d’un instant qu’une photographie définitive. Il se peut d’ailleurs, notamment du côté du bas du classement, que d’ici deux-trois ans je me dise « Hein ? J’avais mis ça ? »  ou bien un lapidaire « C’est qui celle-là déjà ? ». Mais là tout de suite, fin décembre 2015, voici les cinquante titres qui ont rythmé mon année, mes playlists et mes visionnages de clips. Ils témoignent d’une année pop à la fois intéressante et bizarrement pauvre en smash hits « définitifs », dont j’aurais la certitude de leur capacité à finir dans les playlists de mariage des quinze prochaines années (en-dehors, si on est sympa, d’UpTown Funk, que j’ai compté pour 2014), mais surtout, ils témoignent d’une année un peu triste, voire franchement glauque par moments, où bien souvent la musique la plus mainstream n’avait pas très envie de nous faire rire dans les bals d’été, malgré les tentatives de la house tropicale, qui est bien souvent plus lounge que vraiment festive. Dance partout, fun nulle part ?

Continuer la lecture de Les 50 chansons de 2015

NERVO feat. Kylie Minogue, Jake Shears & Nile Rodgers – The Other Boys

 

 

 

ENFIN ! Trois mois après avoir été dévoilé sur SoundCloud et avoir été instantanément étiqueté tuerie de l’été, le quatuor NERVO / Kylie / Jake Shears / Nile Rodgers a enfin droit à son clip, à mi-chemin entre la lyric vidéo et le machin fauché tourné en deux heures dans un hangar. Qu’importe, pas difficile d’imaginer qu’il n’était pas facile de mettre en commun les emplois du temps de tout ce beau monde, mais maintenant on a enfin une (petite) chance de voir le titre décoller en ligne, et pourquoi pas dans les charts. Et à l’approche de l’hiver, un peu de disco ne peut pas nous faire de mal, non ?

KYLIE + GARIBAY

 

 

 

Petit cadeau de rentrée de la part de Kylie Minogue qui, à l’heure où l’évocation du nom « Kylie » fait davantage penser les jeunes internautes à Kylie Jenner, ose l’EP électro tendance deep house sur son seul prénom. Avec Fernando Garibay, qui lui avait déjà produit l’EP Sleepwalker il y a un an, et est surtout connu pour sa large participation au Born This Way de Lady Gaga.

Continuer la lecture de KYLIE + GARIBAY