merci patron

Merci Patron !

    Sorti le 24 février dans les salles obscures, Merci patron ! a franchi cette semaine

erika jayne how many

La Pop-Pouffe d’avril

      Parce que TOUT y est. Les costumes outranciers piqués dans les vieilles garde-robes de

grimsby affiche

The Brothers Grimsby

    Depuis le semi-échec de Brüno en 2009, Sacha Baron Cohen a joué les seconds

rihanna needed me

Rihanna – Needed Me

      Trois semaines après avoir dévoilé le clip de Kiss It Better, Rihanna ne peut

Halsey – Castle

 


 

 

Rien de très bon ne s’annonce, a priori, pour la sortie de The Huntsman: Winter’s War, sorte de suite / prequel mal vendu de Snow White and The Huntsman, un film de 2012 plutôt oubliable et essentiellement connu pour avoir été le théâtre de l’aventure extraconjugale du réalisateur Rupert Sanders (attendu en 2017 avec Ghost In The Shell) avec Kristen Stewart, scellant le divorce de l’un et la rupture très médiatisée de l’autre avec Robert Pattinson. Ce fiasco RP aurait pu décourager les producteurs de l’idée de faire une suite / saga dont seraient nécessairement exclus Sanders et Stewart (changer de réalisateur, passe encore, mais virer Blanche-Neige, c’était déjà un pari plus délicat), mais que veux-tu, le box-office du premier film a plus que doublé son budget initial : malgré l’absence d’intérêt du personnage du Chasseur et le charisme tout relatif de Chris Hemsworth, ils n’ont pas pu résister à l’appel de la franchise ciné. On relance donc le héros dans une quête noble et magique, on lui remet dans les pattes le personnage de Charlize Theron (pourtant mort à la fin du premier film), et on muscle un peu le casting : Jessica Chastain, Emily Blunt, Nick Frost, Sam Claflin… N’empêche que ça fait toujours pas trop rêver, cette histoire. Et c’est pas ce single complètement boring de Halsey qui va me convaincre de perdre deux nouvelles heures de ma vie avec ce sous-produit moyennement sexy.

Taylor Swift – New Romantics

 


 

 

Le traitement « footage / images de concerts / coulisses de tournée », pour un clip, c’est généralement ce qu’on réserve à un single dont on n’a rien à foutre. Bon, il faut dire que New Romantics est (déjà) le 7ème single extrait de 1989, et tout « blockbuster » qu’il soit, l’album de Taylor Swift commence, un an et demi après sa sortie, à s’essouffler un peu dans les charts. Normal de ne plus beaucoup investir dans la promo pour un truc qui a probablement déjà été acheté par la majorité des gens qui étaient prêts à payer pour l’écouter. Dommage, pourtant, de ne pas avoir fait un tout petit effort supplémentaire pour l’exploitation de cette chanson complètement cheesy, qui ne devrait pas séduire grand-monde de plus de 14 ans, que les fans de la chanteuse attendaient en single depuis… bah pratiquement depuis le début de l’exploitation de l’album, en fait. Bon, avec son petit message démago en voix off, façon « les fans sont tellement géniaux, c’est merveilleux tout cet argent amour qu’ils me donnent », c’est un peu gênant, mais ça passera crème auprès des quelques 2 millions de spectateurs de se dernière tournée, qui auront le maigre espoir de se voir apparaître dans la vidéo…  Allez, Taylor, pars te reposer et laisse la place au comeback de Britney, on se revoit l’année prochaine, va !

Batman v Superman : L’Aube de la Justice

 

batman-v-superman-affiche

 

 

Le parcours en salles de Batman v Superman aura été pour le moins bizarre : mal perçu dès que Ben Affleck a été annoncé au casting dans le rôle de Batman, vaguement fusillé par la critique à sa sortie, le film a dépassé les 785 millions de dollars de recettes mondiales en à peine quinze jours, et devrait sans peine dépasser Zootopie pour devenir le plus gros succès de 2016. Comme quoi, les franchises de superhéros, même hors de Marvel, continuent de déplacer les foules, les critiques ciné se révélant relativement impuissantes. Le bouche-à-oreille pourrait être défavorable et freiner l’ascension du film lors des semaines suivantes, mais de fait, l’immense rejet initial dont il a fait l’objet, mêlé à l’insurmontable curiosité de grand public qui s’y est risqué, a paradoxalement fini par aider le film. Car s’il y a bien un truc qu’on se dit en sortant de la salle, c’est que certes, Batman v Superman n’est pas un très bon film, certes, il a plein de défaut… mais ce n’est franchement pas la catastrophe industrielle intersidérale qu’on nous avait annoncé.

Continue reading

Couch potato. Pop Culture, Entertainment & Lol.