sia-the-greatest

Sia – The Greatest

      Sans conteste le clip indispensable de la semaine, pour son message poignant, qui évite

suicide-squads-jared-leto

300 millions…

    Oui, bon, ce n’est plus vraiment la peine de crier avec la meute : tout

britney-spears-glory-new-album

Glory

L'une des particularités de Britney Spears, c’est que son étonnante longévité médiatique est inversement

La Pop-Pouffe d’août

 


 

 

Héritière spirituelle de Lily Allen, dont elle a vite repris les atours de « petite peste de la pop UK », qui n’a pas la langue dans sa poche et ne se fait pas que des potes lors de ses interviews, Cher Lloyd n’a pas vraiment connu, pour le moment, le succès de son aînée. Nouvelle tentative ce mois-ci avec le single Activated, probable prélude à un troisième album studio, sur son nouveau label Universal, qui l’a signée malgré deux premiers albums, chez Epic, qui n’ont pas vraiment rencontré le succès escompté. La vie n’est pas simple pour les ex-candidats de télé-crochets, et la malheureuse Cher Lloyd n’échappe pas à la règle.  Toutefois, il faut apprécier sa persévérance et son envie, puisqu’elle ne lâche pas l’affaire, cinq ans après The X-Factor, et qu’elle tente encore de produire quelque chose de dansant et catchy, dans un paysage pop où tout le monde semble avoir décidé de donner dans l’introspection tristouille, les rythmes lounge et les sonorités s.é.r.i.e.u.s.e.s. Allez, Cher, encore un peu de patience et de boulot, et tu devrais enfin avoir un hit mainstream. Tu as le label qu’il faut pour ça, maintenant, et surtout, on ne devrait plus tarder à se lasser d’écouter les machins pas fun de Beyoncé et de Rihanna qui veulent absolument qu’on les prenne pour des « vraies » artistes (parce que, c’est bien connu, les hits, la dance, le fun, c’est caca) : à ce moment-là, on sera contents de retrouver des pop-pouffes vraiment prêtes à nous faire marrer sur les plages, et ton moment viendra. Après tout, Zara Larsson a bien eu le sien.

Tove Lo – Cool Girl

 

 

 

C’est l’un des comebacks de la rentrée parmi les demoiselles appelées à « renouveler » la pop mainstream. Plus rapide que Lorde, plus attendue qu’Allie X, plus décidée que Charli XCX, voici donc Tove Lo. La plus triste des chanteuses suédoises promet un retour sous le signe du sexe et de la référence pop, avec l’album Lady Wood, dont la pochette est un hommage manifeste à celle de Like a Prayer, de Madonna, et dont les O évoquent des vagins.

Continue reading

Moka

 

moka_mercedes

 

On voit déjà venir, parmi les habituées des César, les probables nominations, en janvier prochain, de Marina Foïs et d’Emmanuelle Devos, pour le César de la meilleure actrice 2017. C’est que leurs deux films, Irréprochable et Moka, sortis à quelques semaines d’intervalle, présentent de troublantes similarités, du moins dans le type de rôle féminin principal qu’ils proposent. Dans les deux cas, on a un thriller / portrait de femme quadragénaire moralement et psychologiquement en chute libre, au bord de l’explosion, qui stalke une « proie » inconsciente de ce qui se joue à quelques mètres de ses fenêtres en pleine nuit, dans un cadre de province bourgeoise, et une tentative manifeste, dans le scénario comme dans la mise en scène, d’ambiance chabrolienne voire hitchcockienne : la tension est palpable et on passe les trois quarts du film à redouter l’instant où le personnage va basculer, où les apparences policées vont sauter, où la décharge d’ultra-violence va intervenir. Moka diffère toutefois de Irréprochable dans ses intentions et dans sa folie borderline, nettement plus canalisée chez Diane, le personnage légèrement plus lumineux d’Emmanuelle Devos, que chez la Constance de Marina Foïs.

Continue reading

Couch potato. Pop Culture, Entertainment & Lol.