Archives par mot-clé : Anti

Rihanna – Needed Me

 


 

 

Trois semaines après avoir dévoilé le clip de Kiss It Better, Rihanna ne peut que constater les dégâts : le single n’a pas dépassé la 80ème place dans les charts US. Parallèlement, le single Needed Me, vaguement annoncé en même temps que Kiss It Better mais qui semblait plutôt ignoré par les fans et les sites musicaux, gratte aux portes du Top 30 aux États-Unis : le potentiel commercial semble meilleur, il est donc temps de proposer un clip pour ce « nouveau » single, histoire de le soutenir un peu en ligne et dans les charts.

Continuer la lecture de Rihanna – Needed Me

Rihanna – Kiss It Better

 

 

 

« En tout cas, le scénar’ est super ». Le voila enfin, le tube qui devrait lancer pour de bon l’ère ANTI dans la carrière de Rihanna. Certes, Work a un vrai et beau succès (relativement inespéré, compte tenu de son refain random-gogol) dans les charts, mais les fans sont restés un peu sur leur faim, tant la barbadienne a habitué à mieux sur ses titres les plus « dansants ». Mais Rihanna ne veut plus être le porte-voix de David Guetta ou de Calvin Harris, elle veut de la respectabilité musicale, des sons indés et ragga, pour nous rappeler qu’elle est une chanteuse sérieuse, qui a des choses à dire. Bizarrement, ANTI contient des titres qui, pour beaucoup, auraient pu apparaître sur la tracklist de certains de ses albums précédents : la révolution sonore n’est pas non plus flagrante, Rihanna était et est toujours une chanteuse de R’n’B. Mais les titres de ANTI, sur ses anciens albums, auraient été des fillers, des morceaux un peu lounge placés entre deux hits pour faire du remplissage, les fans étant très habitués au format album et à ses sacro-saints 10 titres minimum. Pas mauvais, ANTI est donc un album un peu soporifique, un peu trop lounge, sans temps fort, sans gros single potentiel parmi ses titres volontiers chichiteux.

Continuer la lecture de Rihanna – Kiss It Better

Rihanna – Work (Clip)

 

 

 

 

Tout ça pour ça. En ce qui concerne Anti et son lead single Work, ce n’est pas vraiment la cata dans les charts (malgré une relative chute, passée la première semaine, pour l’album, et un maintien relatif dans les Top 10 mondiaux pour le single – et [edit 23/02] un improbable n°1 au Billboard Hot 100 – la chanteuse a habitué à mieux), mais bon, après tous les mois de teasers et l’attente qu’on pouvait imaginer autour du projet, c’est pas exactement le démarrage du siècle, quoi. On passe aux choses sérieuses aujourd’hui avec le lancement du clip de Work, encore un duo avec Drake, donc encore un clip assez basique dans lequel la barbadienne fait montre de son alchimie sexuelle naturelle avec le rappeur canadien. Mais alors, côté révolution, c’est pas la folie : pas de propos, pas de scénario, pas de fashion statement. Rihanna danse lascivement et twerke dans un club jamaïcain en draguant Drake ; puis une nouvelle vidéo se lance (wouhou que voila un concept fort, pour cacher le fait qu’aucun de ces deux clips n’aurait d’intérêt, pris individuellement !) et Rihanna danse lascivement dans un salon rose en se faisant susurrer des trucs à l’oreille par Drake (leur deuxième partie de soirée ?). On voit pas trop où est la révolution artistique ou le parti pris là-dedans (à part, donc, qu’il y a deux clips dans le clip) (genre Work avait besoin  de durer 7 minutes, quoi). Oui, bon, on a vu, elle ne porte pas de soutien-gorge, mais c’est pas exactement nouveau, la Rihanna « sexuellement libérée » qui se fout d’exprimer son sex-appeal en provoquant les slut-shamers. Bon, au moins les clubbers ont désormais une inspiration de choré (vite fait) pour danser sur le titre en boîte…

La Pop-Pouffe de janvier

 

rihanna work tidal

 

 

ENFIN ! Après plus d’un an d’attente, un titre et une pochette d’album dévoilés il y a quatre mois (QUATRE MOIS !!) et un teasing interminable lancé avec Samsung et Woodkid avant les fêtes de Noël, il semblerait que ANTI, le nouvel album de Rihanna, soit finalement terminé, et surtout, plus important, prêt à livrer du single. Attendu par les fans de la chanteuse depuis tellement de temps que ça a viré à l’arlésienne et qu’on en est venus à rigoler en se demandant si elle sortirait l’album avant de le promouvoir en tournée mondiale à partir du mois prochain, le huitième opus de la barbadienne, qui succédera à Unapologetic, sorti en novembre 2012, a en tout cas enfin dévoilé un lead single : Work (featuring Drake). Pour celle qui nous avait habitués à sortir un disque tous les ans juste avant les fêtes, l’arrivée de ce single, somme toute assez random, était un peu attendue comme le messie. Car en dépit de la lassitude qui a commencé à gagner le grand public face à tant d’attente, de rumeurs, de retours en studio, de singles écrits par Sia et ensuite vendus à d’autres chanteuses, et finalement de la peur suscitée par une promo jusqu’à présent ratée, qui a trop fait poireauter et trop fait miroiter de merveilles aux fans pour ne pas les décevoir un peu, Rihanna reste la plus grosse faiseuse de hits mondiaux du tournant de la décennie 2010 : elle reste relevant aux yeux des gens, une grosse pouliche au sein de son label, et une valeur sûre attendue au tournant par les radios qui, dit-on, lui ont réservé un créneau d’une diffusion par heure aujourd’hui pour son nouveau single.

Continuer la lecture de La Pop-Pouffe de janvier