Archives par mot-clé : Disney

Finding Dory

 

dory ellen degeneres

 

Bon, on va pas se mentir, c’est devenu impossible de critiquer la machine impeccablement huilée du storytelling Pixar : ses personnages colorés et attachants, ses castings de voix pour lesquels la crème du showbiz US se bouscule au portillon, ses films à double-degré de lecture pour petits et grands, ses fables à la morale systématiquement humaniste et universelle… Mais bon, c’est aussi une machine hollywoodienne, et comme ses voisines, elle réfléchit de plus en plus en termes de sagas, de suites, de spin-off, de franchise. Bref, en termes de marque. Et ça nuit un peu à la beauté de sa merveilleuse réussite artistique, par moments. La marque « Nemo », DVD le plus vendu de l’Histoire et plus gros succès de Pixar jusqu’à Toy Story 3 en 2010, a bien vieilli dans l’imaginaire collectif. Ses poissons-peluches et son message familial ont suffisamment marqué les esprits (et rapporté au box-office) pour qu’une suite soit envisageable. Même si, faute de pouvoir se faire enlever par un dentiste amateur d’aquariums dans chaque film, le petit Nemo du premier film devient, ici, franchement accessoire…

Continuer la lecture de Finding Dory

P!nk – Just Like Fire

 

 

 

 

Alors qu’en 2010, Alice au Pays des Merveilles, le film de Tim Burton, avait vu sa B.O. (de Danny Elfman, évidemment), soutenue par une compil’ pop-rock, Almost Alice, et un single d’Avril Lavigne, Alice, que globalement personne n’a acheté, six ans plus tard, Disney ne se décourage pas pour la sortie de la suite (qui n’est plus réalisée par Tim Burton mais par James Bobin – Burton restant à la production). Car mine de rien, le premier volet fait partie du cercle de moins en moins fermé des films ayant dépassé le milliard de dollars de recettes au box-office. On ressort donc l’artillerie pop avec, cette fois-ci, une chanteuse un peu moins en bout de course que la malheureuse Avril, mais toujours dans cet esprit pop-rock ado quasi-emo : Pink, dont le The Truth About Love, il y a bientôt quatre ans, a représenté le pic artistique et (un peu) commercial, avec le single Just Give Me A Reason qui lui a notamment permis de se classer à nouveau au sommet des charts mondiaux, malgré la concurrence toujours plus féroce des attention whores de la pop.

Continuer la lecture de P!nk – Just Like Fire

Zootopie

 

zootopie-disney-nick-judy

 

Un peu de mal à suivre les traductions de titre de ce dernier long-métrage Disney : intitulé Zootopia aux États-Unis, il est exploité sous celui de Zootropolis en Europe, il arrive en France sous celui de Zootopie, probablement le plus simple à utiliser en promotion. Zootopie, donc, met en scène un univers où les animaux, forcément bipèdes, « remplacent » les hommes (probablement davantage un monde parallèle où les hommes n’auraient jamais existé qu’un futur post-apocalyptique où les animaux nous auraient remplacés), et où chaque espèce cohabite avec les autres au sein d’une ville nommé Zootropolis. C’est au cœur de celle-ci qu’un improbable duo va se former entre Judy Hopps (Ginnifer Goodwin en V.O) et Nick Wilde (Jason Bateman), un lapin flic et un renard arnaqueur, dans le but de retrouver plusieurs animaux disparus mystérieusement. Autour d’eux, de nombreux personnages plus ou moins caricaturaux (la séquence, drôle mais crispante, autour des paresseux fonctionnaires), portés par un casting de ouf en VO, allant de JK Simmons à Jenny Slate en passant par Octavia Spencer, Shakira, Alan Tudyk ou Idris Elba…

Continuer la lecture de Zootopie

Golden Globes 2016 : les nominations ciné

 

Carol todd haynes

 

Moins commentées en ligne que le nominations séries, surtout de notre côté de l’Atlantique où la plupart des films nommés ne sont pas encore sortis en salles (ni aux US, d’ailleurs), les nominations ciné des Golden Globes 2016 n’en contiennent pas moins leur lot de surprises et d’oubliés qui, de prime abord, peuvent sembler incompréhensibles. revue de troupes et pronostics :

Continuer la lecture de Golden Globes 2016 : les nominations ciné