Archives par mot-clé : Florence Foresti

César 2016 : les nommés probables

 

 

Ce mercredi 27 janvier, les nominations pour les César 2016 seront annoncées ainsi que, probablement, leur Présidence (en 2015, c’était Dany Boon). Du coup, on ne sait pas grand-chose de ce qui va se passer cette année au théâtre du Châtelet, mais on devrait avoir une idée un peu plus précise d’ici quelques heures. Outre le César d’honneur de Michael Douglas et l’animation assurée par Florence Foresti, annoncée il y a des mois, quelques incontournables se dessinent avant même l’annonce officielle. Comme chaque année, il faudra aller voir du côté des films français qui ont brillé dans les festivals internationaux et, à la rigueur, au box office hexagonal, pour avoir une idée préconçue des nommés de cette 41ème cérémonie des César, qui aura la lourde tâche de succéder dignement à un cru 2015 sinistre, dominé de bout en bout par Timbuktu, dans une ambiance globalement glaciale…

Continuer la lecture de César 2016 : les nommés probables

Tout ce qui brille – Maroc Edition

paris à tout prix reem kherici

C’est devenu un genre à part du cinéma français, un peu condescendant mais tellement dans l’air du temps : ces « petites » comédies, souvent de premiers films, qu’on a tôt fait de qualifier de « fraîches », « sympa », « la comédie du printemps », « la comédie de l’été »… Un moyen à peine caché de dire que bon, ça n’a pas été tourné avec les moyens de Transformers 5 et ça n’a pas le potentiel pour aller chercher le César du meilleur film, mais c’est mignon. A dix euros la séance, ne pas avoir de mauvaise surprise, c’est déjà pas si mal.

Continuer la lecture de Tout ce qui brille – Maroc Edition

Florence, ton spectacle & Friends, il est tout pourri…


Navré, Florence, tu sais (ou pas) que je t’aime, que tu me fais mourir de rire, que tu as donné naissance à certains de mes gimmicks les plus usités. Mais là, vraiment, ton nouveau spectacle où tu nous présentes tes amis plus ou moins connus (que c’était diffusé ce soir sur la six), bah c’est juste pas top, quoi.

Alors heureusement, il y avait tes sketches à toi… Enfin, tes sketches à toi toute seule, hein, parce que le coup de Christelle Bazooka/Michael Youn, c’était pas trop drôle quand même. Et puis ton trio des Taupes Modèles, bah bof, quoi. Tu dis que tu te demandes pourquoi tu t’es barrée de ce truc pour faire une carrière solo? Ne te demande pas, va, de toute façon tu as bien fait. Votre sketch du test féminin avait un potentiel, mais tes copines n’ont pas (ou plus) ton aisance sur scène. Autre erreur de casting: Arthur. Mais bon, je reconnais que c’est parce que je le trouve insupportable au dernier degré depuis des années. Franck Dubosc a officiellement pondu son sketch le moins drôle de tous les temps (et on partait de loin, entends-je au fond de la salle… Princesse pue-du-cul, arrête de fayoter pendant mes cours, ça sert à rien, je suis incorruptible!). Et puis bon, la thématique des hommes et des femmes qui se comprennent pas, c’est légèrement vu et revu. Tant qu’à faire, tu aurais pu nous faire attendre un ou deux ans de plus et revenir avec un vrai spectacle rien qu’à toi… et surtout drôle.

Bref, globalement, cette resucée du festival québécois « Juste pour rire » (bah justement, on n’attend que ça et ça vient pas) autour de la pétillante Florence Foresti ne décolle jamais vraiment, et nous enchaîne des comiques pas toujours drôles dans des numéros souvent trop longs.

Seuls moments à sauver (à peu près, parce que bon, y’a pas non plus de quoi se gondoler): le sketch de Stéphane Rousseau (j’ai revu Les invasions barbares hier soir, j’ai encore chialé comme un gros crottin), les numéros en solo de Florence clairsemés ici et là (c’est pas une icône gay pour rien, elle!), et le passage dansé sur Justin Tabernacle…

A part ça, j’ai préféré zapper sur Canal et les épisodes de Desperate Housewives déjà vus il y a six mois en téléchargement illégal sur ABC quand je séjournais à New York, Los Angeles and… Dunkeeerque (California).

Verdict: c’est naze. Je n’achèterai certainement pas le DVD de ce truc alors que j’en avais déjà vu les sketches de Florence gratos sur Yout*be il y a des semaines! Mouarf.

Allez, je vous recolle un vieux sketch de la Florence, quand c’était vachement mieux que ce soir…

PS : z’avez vu, je redis des méchancetés rien que pour vous ! 😉