Archives par mot-clé : Horreur

The Visit

 

the visit becca

 

Bon, ce n’est un secret pour personne, la trajectoire ciné de M. Night Shyamalan est une sorte de tourbillon de la lose. Révélation surprise de l’année 1999 avec Sixième Sens, enchaînant de manière plutôt convaincante avec Incassable, sa mécanique du thriller flippant / pseudo-horrifique avec twist final commence à se gripper à partir de Signes et Le Village, qui convainquent nettement moins au box office, avant que La Jeune Fille de l’Eau et Phénomènes ne déclenchent une certaine indifférence lors de leur sortie en salles puis, au tournant des années 2010, que l’enchaînement The Last Airbender, Devil et After Earth ne le classent définitivement parmi les losers de l’industrie, dont la simple évocation du nom sur une toile de ciné déclenche les moqueries. Pour un mec dont Hollywood s’était vite entiché et qu’on nous avait présenté comme un nouvel Hitchcock qui ferait sa propre révolution des codes de l’angoisse, la chute a dû faire mal. Et puis au printemps dernier, le réalisateur est devenu producteur délégué de Wayward Pine, une série de la Fox dont il a réalisé le pilote, avec Matt Dillon, Carla Gugino, Toby Jones, Melissa Leo, Terrence Howard… Bref, des noms que la critique aime bien voir dans des thrillers mystérieux. Et le succès a de nouveau été au rendez-vous. Au point que The Visit, sorti en salles en septembre aux États-Unis, y a bénéficié de ce regain d’intérêt par ricochet, et eu un joli succès d’estime. Mais surtout il s’est avéré très rentable, approchant les 100 millions de dollars au box-office pour un budget initial de 5 millions. De là à parler de retour en forme pour l’ex-jeune prodige de l’épouvante…

Continuer la lecture de The Visit

Scream Queens

 

scream queens promo

 

Alors qu’elle était l’une des nouveautés les plus attendues de la rentrée séries 2015, Scream Queens a quand même réussi à se faire coiffer au poteau par ABC et son Muppet Show mardi soir, comme quoi ce n’était finalement pas exactement le messie attendu par la Fox pour relancer l’esprit Glee tendance méchant tout en le désencombrant d’une bonne partie de son sous-texte niais (avec 4,04 millions de téléspectateurs, le pilote de la nouvelle série de Ryan Murphy ne fait donc même pas la moitié de ce que le pilote de Glee avait fait, sur la même chaîne, en 2009). Autre temps, autres mœurs ? Peut-être, mais pas seulement : tout génial qu’il soit, le trio Ryan Murphy / Brad Falchuk / Ian Brennan a surtout fait la preuve, avec les années, de sa capacité à faire d’une idée fantastique une grosse usine à reflux gastriques. Lancé quelques semaines après Scream, sur MTV, cette nouvelle variation sur le thème du slasher movie décliné en série peut-elle durablement capter l’attention d’un jeune public ? Ou bien faudra-t-il compter sur la catch up TV, le téléchargement illégal et l’international pour évaluer plus favorablement l’impact du pilote de Scream Queens, et bientôt la série dans son rythme de croisière ? Une première saison de 15 épisodes a en tout cas été commandée et, vraisemblablement, mise en boîte, pour nous porter jusqu’à début 2016…

Continuer la lecture de Scream Queens

Wes Craven In Memoriam

wes craven scream 1996

Lorsque le décès de Wes Craven a été annoncé hier matin, je n’ai pas vraiment réagi tout de suite, à part en retweetant un article qui m’avait informé de la nouvelle. Pourtant, c’est un petit bout de pop culture qui s’en va avec ce monsieur, qu’on réduit à sa carrière dans le cinéma d’horreur mais qui tenta pourtant, avec moins de succès certes, de s’aventurer dans d’autres territoires (la série Castle, Music of The Heart, Paris je t’aime).

Continuer la lecture de Wes Craven In Memoriam

Scream, du cinéma à MTV

 

Scream-Bella-Thorne-mtv

 

Depuis quelques mois, à mesure que les teasers et photos de tournage apparaissaient en ligne, j’étais de plus en plus sceptique quant à l’arrivée de Scream, saga ciné complètement essorée qui relança la mode du slasher dans les années 90 mais qui n’avait plus vraiment assez de souffle (ou de courage de tuer au moins l’un de ses trois personnages principaux) pour son quatrième volet en 2011, sur petit écran. Seul point « rassurant » : la chaîne, MTV, pas un gage d’excellente série, mais un média idéal pour un tel produit de la culture pop.

Continuer la lecture de Scream, du cinéma à MTV