Archives par mot-clé : Kim Kardashian

Fergie – M.I.L.F. $

 

 


 

 

C’est un peu compliqué d’anticiper ce que sera le résultat du comeback de Fergie en solo, dix ans (oui, dix ans !) après son premier album « The Dutchess » et cinq ans après la « pause » prise par les Black Eyed Peas, à un moment où on frisait l’indigestion de voix de will.i.am triturée au vocoder. Je veux dire, cinq ans, dans la pop mainstream de 2016, c’est une éternité, et Fergie ne va pas en rajeunissant : 41 piges, ça devient compliqué de vendre du single par pelletées aux gamins de la génération Z, z’avez qu’à demander à Jennifer Lopez. Du coup, l’ex-chanteuse des Black Eyed Peas (lesquels annoncent ces jours-ci un comeback sans elle) (un autre pari risqué), mise sur les trentenaires nostalgiques et sur le second degré, en assumant à fond son statut de « vieille » de la pop, avec ce très transparent acronyme en guise de « lead single ». Ce ne sera donc pas un monument de subtilité, mais la présence de Kim Kardashian, d’autres « MILF » célèbres (Chrissy Teigen, Ciara, Alessandra Ambrosio, etc.) et de dinderies superficielles pleinement conscientes d’elles-mêmes devraient assurer la rentabilité RP du projet à court terme. Pour la suite, et quand on voit à quelle vitesse le public d’aujourd’hui a décidé de ringardiser les stars d’il y a à peine deux ans qu’étaient Iggy Azalea, Macklemore, Meghan Trainor ou même Pharrell, on ne peut pas faire grand-chose d’autre que croiser les doigts, et benoitement oublier le flop mouillé qu’a fait le dernier single « comeback » de Fergie, L.A. Love (La La), il y a moins de deux ans…

Magie

 

De la surenchère du mauvais goût dans les clips, ou de la simple maîtrise de ce qui a l’assurance de faire le tour du web en 24 heures chrono. Je ne sais pas de quoi cela relève exactement. Ce clip de Kanye West featuring Kim Kardashian (pas sur la bande-son, hein, juste sur les images) (quoique), est une nouvelle pierre à l’édifice de la légende d’un rappeur qui alterne entre génie et ridicule, trolling et pureté, lol et sérieux grisonnant depuis quelques années. Musicalement, c’est l’une des bizarreries habituelles puisant dans les samples pop et rock, avec force digressions et virages qui rendent le truc hyper cool mais inaudible à la radio (et je te parle même pas de bouate de nuit), qui réussit de nouveau ce petit exploit de sonner à la fois pointu et complètement mainstream. Visuellement, c’est d’un kitsch rarement vu chez Kanye West, qui a l’habitude de terrains plus « respectables » sentant les performances d’art moderne. Ici, bizarrement et en même temps logiquement, vu son actualité des derniers mois, c’est donc une pantalonade people assez grotesque qui me fait me demander ce que ça donnerait si Nabilla faisait pareil avec, genre euh, Booba. Ou Afida Turner avec La Fouine. Enfin, n’importe quelle « famous for being famous » avec un rappeur confirmé, quoi.

On se marre, on se marre, mais on est surtout un peu consterné, par ces fonds d’écrans windows, cette moto, ces chemises à carreaux superposées, les cheveux de Kim, les seins de Kim, sa présence qui ne semble avoir que deux objectifs : 1) montrer comment elle est gaulée et a perdu ses kilos de grossesse, et 2) nous mettre le nez dans son amûûr pour Kanye le merveilleux. Sachant qu’étaler son bonheur conjugal ostentatoire dans un clip, pour un couple WTF auquel pas grand’monde ne croit, ne porte pas vraiment chance. Au final, on est à des années-lumières de Runaway, par exemple. Mais du coup, c’est d’un surprenant tout à fait rafraîchissant. A défaut d’être le hit de l’année. Croisons les doigts pour que ce ne soit pas un virage définitif dans les clips de Kanye West, quand même. Je n’ai en tout cas pas eu la patience d’attendre la mise en ligne sur Vevo pour la partager…

kim kardashian bound 2