Archives par mot-clé : permis de conduire

J’ai mon permiiiiiis

Suite à une dérobade d’une partie de la bande, Vinshou et moi avons décidé de nous remémorer nos années lycée-Hartley Coeurs à Vif en allant dans une des hautes places lycéennes bordelaises que je ne vais même pas nommer tellement j’ai honte!
Ahhh, on se demandait pourquoi on ne sortait plus tant que ça, ben on a vite compris!
Nous nous sommes donc immergés dans une foule d’hétéros en rut, la tête pleine de gel et le corps allégrement aspergé de Brut de Fabergé ou de déo Adidas pour les plus classes! Un vrai bonheur pour nos narines et nos yeux! Face à ce constat, en espèce minoritaires, nous nous sommes donc mis à la recherche de nos congénères. Pas une seule personne digne d’une école de commerce, d’une licence ou d’un minable IEP, c’est dire! Enfin si, on en a vu, mais ils avaient l’air tellement chiants qu’on a préféré rester avec les ados…c’est dire!
Ensuite, on a pu admirer la parade amoureuse d’un certain Jérôme, passé à la postérité pour ses 4 tares: louchage, petite taille, gros cul et blond…c’est mort l’ami. La technique en l’occurence consistait à me défaire tranquillou mon brushing en passant sa main grasse à souhait dans mes nobles cheveux désormais lisses, puis à me démontrer sa perspicacité en disant « Ben, tu n’es pas partie? » « Ben si, ça se voit pas, je suis dans mon lit avec mon Elle, couillon! ». Une fois le lourdot éliminé avec tact (« il me saoûle » balancé en pleine face), on s’est remis dans le bain…le bain consistant à cette heure tardive en un bassin d’hommes suants mais ne réveillant aucun de nos capteurs hormonaux respectifs.
Enfin, le clou de la soirée fut certainement ces lycéennes hurlantes! De vraies harpies, mais en beaucoup plus sympathiques! L’une d’entre elles m’a expliqué la raison de leur frénésie: « tu comprends, on avait perdu notre copine dans le bar (2 étages, 50 m2) depuis une heure et demie (aucune n’était blonde…) donc on est super contentes de l’avoir retrouvée ». Face à cette constatation, Vincent et moi n’avons eu qu’un mot à la bouche: « J’ai mon permiiiiis!!! »… A Rome, fait comme les romains!