Archives par mot-clé : Rachel Weisz

Vanity Fair Hollywood Issue 2016

vanity fair hollywood issue 2016

 

En pleine polémique #OscarsSoWhite bis, Vanity Fair frappe juste avec son Hollywood Issue 2016, 100% féminin, 100% fierce, et ouvert aux minorités. Viola Davis est méconnaissable, Jane Fonda a réussi à s’incruster dans le premier tiers (qui, en-dehors de J-Law, semble avoir pris le parti de l’anti-jeunisme), Helen Mirren a l’air de s’ennuyer ferme. Mais c’est quand même, comme chaque année avec Annie Leibovitz, une des plus belles photos « résumant » le sommet de la chaîne alimentaire du showbiz US. On a donc, sous l’objectif de la photographe, 13 actrices qui ont fait 2015 à Hollywood, et qui vont faire 2016. Parmi elles, les cinq nommées de l’année à l’oscar de la meilleure actrice : Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Charlotte Rampling, Saoirse Ronan (dont on ne sait toujours pas trop comment prononcer le nom, mais apparemment c’est un peu comme Cersei Lannister) et l’ultra-favorite Brie Larson. Vanity Fair a eu du flair, ce shooting ayant probablement été réalisé avant les nominations. La thématique de l’année, le total look black, est élégante mais un peu austère, du coup.

Continuer la lecture de Vanity Fair Hollywood Issue 2016

The Lobster

 

the lobster colin farrell john c reilly

 

Très perturbant, le prix du jury du Festival de Cannes 2015 avait, dès l’annonce de sa sélection, intrigué la Croisette, la critique et les losers comme moi qui suivent tout ça depuis le reste de la France sur le web, grâce notamment à son pitch presque digne d’un blockbuster SF:

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

Continuer la lecture de The Lobster

Youth

 

youth michael caine harvey keitel

 

Et s’il n’y avait pas de bonne façon de vieillir, si ce n’est de ne pas de ne pas perdre de son envie et de sa sagacité ? Deux ans après le triomphe de La Grande Bellezza, reparti bredouille de Cannes mais qui a ensuite semblé tout rafler sur son passage (dont l’oscar du meilleur film étranger), Paolo Sorrentino revient avec un nouveau film, lui aussi boudé à Cannes, qui explore sur un mode différent ses thématiques de l’âge, de la vulgarité et de la laideur. Mais cette fois-ci, au lieu du cadre de Rome et du casting italien, c’est un hôtel luxueux, qui fait office de maison de repos pour riches personnalités ayant pour la plupart leur fiche Wikipédia (un compositeur / chef d’orchestre à la retraite, un réalisateur de films culte, un acteur de cinoche, une Miss Univers, un footballeur qu’on devine être une sorte de Diego Maradona), au pied des Alpes suisses, et un casting international qui font office de décor.

 

Continuer la lecture de Youth

Cannes 2015, en attendant les stars

cannes 2015 poster

 

L’organisation du Festival de Cannes 2015 a donc présenté une partie de ses sélections officielles ce matin, dont la majeure partie des films en compétition (17 pour le moment) : les éventuels ajouts de dernière minute, les séances Cannes Classics, la Quinzaine des Réalisateurs et les membres du jury présidé par les frères Coen seront, quant à eux, révélés dans les prochains jours. C’est bien évidemment sous prétexte de peaufiner des sélections dans des palabres qui durent jusqu’à quelques heures avant leur annonce, nous dit-on généralement, mais se leurre-t-on encore, en 2015, sur la stratégie RP qui consiste à annoncer le programme en plusieurs fois histoire que la presse en remette une couche toutes les semaines jusqu’à l’ouverture ?

Continuer la lecture de Cannes 2015, en attendant les stars