Archives par mot-clé : Saturday Night Live

Beyoncé 2016

 

 

Bon, on en (re)parle, de Beyoncé ? Déjà au centre de l’échiquier pop mondial, et quasiment certaine de susciter un séisme mondial dès qu’elle sort un clip au bout de plus de deux mois d’absence, elle a, comme elle semble désormais y mettre un point d’honneur, décidé d’être là où on ne l’attendait pas. Le clip de Formation, et son single, ont donc débarqué un samedi, alors que personne ne les espérait vraiment. Comme pour persévérer dans sa veine PBR&B largement démocratisée avec son album éponyme en 2013, la chanteuse livre alors un clip encore plus poseur, plus bavard, plus stylisé que ceux de l’album Beyoncé. Au point qu’on dirait une quinzième piste dudit album : pas la révolution musicale, a priori. Formation fait même le pari d’être encore plus parlé, encore plus cryptique, encore plus hipster… bref, encore moins pop que les titres précédents de Beyoncé, qui semble avoir décrété qu’elle était une artiste S-É-R-I-E-U-S-E, et que même si ce qu’elle sort est objectivement naze pour les clubs, il y aura toujours quinze remixes et des centaines de milliers de fans pour crier au génie sans le moindre discernement dès qu’elle fera une apparition publique.

Continuer la lecture de Beyoncé 2016

Miley Cyrus – Karen Don’t Be Sad (Live from SNL)

 

 

 

L’air de rien, entre la chanson Hands of Love pour la B.O. du film Freeheld et l’album Dead Petz, Miley Cyrus a réussi à mettre sa patte sur ce dernier trimestre de 2015, puisqu’elle va très probablement faire campagne pour pousser la première jusqu’à une nomination aux Golden Globes, et que, contrairement à ce qu’on aurait pu croire, elle ne prend pas la promotion du second par-dessus la jambe. Elle a ainsi été l’invitée musicale du premier épisode de la 41ème saison du Saturday Night Live ce week-end, se payant l’honneur de voir son numéro musical présenté par Hillary Clinton. Karen Don’t Be Sad, l’une des jolies ballades qui émaillent Miley Cyrus & Her Dead Petz, trouve ainsi un joli écrin pour, pourquoi pas, intéresser les radios et le grand public, faute d’une véritable sortie en single.